Ynara

Venez découvrir un monde où magie et technologie de pointe se côtoient pour ne former plus qu'un...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elle Olann Sarna
~Gardienne de l'amphore d'Amani/Vice général des forces sictayannes/Admin~
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/0  (0/0)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Retrouvailles...   Mer 17 Déc - 17:38

Elle foulait gracieusement le sol, ses longs cheveux flottants surnaturellement. Un sublime sourire flottait sur ses lèvres délicates, elle sentait Gaël arrivait, elle eut envie d'éclater de joie mais... avec tous ces cyborgs à proximité, mieux valait éviter de se faire remarquer.
Soudain, elle planta son talon dans le sol et se figea, elle ressentait une présence démoniaque alentour... "comment un démon a t-il put voyager aussi loin sans se faire remarquer?".
La haute-deltau s'approcha du bois à l'orée du village, elle pénétra dans les sylves avec confiance. Elle tourna vivement à droite sa tête, il était là, elle le sentait...

"-Cesse de te cacher démon... montre toi, ordonna t-elle de sa voix grave.
-Ne sois pas aussi confiante femelle!"

La créature bondit, Elle esquiva son coup d'un pivot rapide sur elle-même, d'un mouvement rapide elle dégaina ses deux MSL12 et tira sans interruption, elle pouffa, il ne restait du démons que des bouts de chair éparts... Malheureusement, d'autres créatures démoniaques, une bonnne dizaine, surgirent du néant. "Ils ont appri l'art de la téléportation! C'est inquiétant..." Elle s'éleva avec grâce, les démons essayèrent de la l'attraper mais elle était bien trop haut, elle tendit ses mains et une miryade d'éclairs en jaillit pulvérisant ses adversaires, tous sauf un, un sournois ayant grimpé à l'arbre, il sauta sur la haute-deltau dans un hurlement sauvage, Elle se posa à temps et le pitoyable monstre s'écrasa contre l'humus, il se releva et retroussa ses lèvres dans un grognement. Elle sourit.

"-Aurevoir l'ami!"

D'un bond prodigieux et rapide elle atteignit la cîme des arbres, puis à une vitesse fulgurante, elle percuta le démon, talon aiguille vers l'avant, elle sentit ses pieds pénétrer le crâne du monstre, elle sentit le sort l'attirer à son point de départ, elle écarta les bras, et fit un saut périlleux arrière au-dessus du sol et atterit souplement. Son adversaire, immobile, était mort.
Elle relissa sa robe ouverte au niveau de la cuisse, et sortit du bois comme si de rien n'était.
Le soleil commencait à se coucher, Elle s'inquiéta, et s'il lui était arrivé quelquechose, elle prit par la peau du coup Masha qui miaula avec désobligeance, puis la serra fortement contre sa poitrine, savourant la douceur de sa compagne, elle lui flatta le poil.
Les oreilles de la chattes de raidirent, Elle leva les yeux au ciel, elle put voir une tache sombre arrivant à toute vitesse, elle sourit, le pilote amorça un élégant aterrissage, puis retira son casque, l'homme agita ses long cheveux blancs. Elle courut, lachant Masha qui plana paresseusement autour d'elle, et sauta dans les bras du nouveau venu, elle ne put retenir le flot de larmes transperçant se paupières.
Gaël le serra étroitement dans ses bras, Elle put sentir ses larmes caresser son crâne, elle leva les yeux vers lui et rencontra à nouveau, pour la première fois depuis trente sept ans, le regard de Lyle Gaël, elle ferma les yeux et l'embrassa brusquement, elle ne voulait plus le lâcher.
Des cyborgs se massèrent autour d'eux, ils n'en avaient cure, ils étaient de nouveaux réunis...
Elle prit la main de son fiancé, et ils marchèrent doucement, se racontant mutuellement leur vie depuis trente sept ans.
La haute-deltau se sentait pousser des ailes, elle avait retrouvé le bonheur, elle mena Gaël jusqu'à une petite clairière, elle balaya l'air de sa main libre, et une maison à l'architecture sictarile aparrut, elle courut entraînant derrière elle un Gaël riant aux éclats. La demoiselle eut bien du mal à ouvrir la porte, Gaël ne cessait de lui embrasser le cou, une fois à l'intérieur, elle laissa à Lyle le temps de s'habituer rapidement aux lieux... rapidement car Elle se jetta sur lui, lui retirant avec force ses vêtements, son amoureux ne résista pas, il se laissa faire dénuder en riant, il la souleva dans ses bras, et la mena vers le lit, il s'allongea sur elle en parsemant son corps de baisers.

Elle caressait doucement le torse admirablement musclé de Gaël, elle leva ses yeux glacés vers lui...
"-Tu m'as tellement manqué...
-Toi aussi... je n'ai jamais cessé de penser à toi.
-Je t'aime...
-Je t'aime Elle..."

Elle grimpa le long de son corps et lui donna un langoureux baiser.
Après l'amour Elle proposa de prendre un repas, Gaël accepta avec joie. Ils se rhabillèrent. Ils mangèrent en tête à tête en se dévorant des yeux, ils parlèrent longuement, évocant leur passé, leur futur ensemble, quand Elle dit soudainenement.

"-Gaël... je suis poursuivie...
-Comment?! Par qui?!
-Par Selphyr Jalanda, la chef des mages d'Estha... du moins ce n'est pas elle qui est à mes trousses... mais... le Chien de Chasse.
-Le Chien de Chasse?! Qui-est ce?...
-Un haut-deltau, un tueur... d'après ce que j'ai compris, il a pour ordre de me tuer...
-Pourquoi?! Je ne le laisserai jamais porter la main sur toi!
-Pourquoi je ne le sais pas... mais j'ai mes hypothèses..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyle Gaël Sarna
~Admin/ Général des forces sictayannes~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 20/05/2008
Age : 23
Localisation : Que de mystères...

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Mer 17 Déc - 22:20

Elle caressait doucement le torse admirablement musclé de Gaël, elle leva ses yeux glacés vers lui...
"-Tu m'as tellement manqué...
-Toi aussi... je n'ai jamais cessé de penser à toi.
-Je t'aime...
-Je t'aime Elle..."

Elle grimpa le long de son corps et lui donna un langoureux baiser.
Après l'amour Elle proposa de prendre un repas, Gaël accepta avec joie. Ils se rhabillèrent. Ils mangèrent en tête à tête en se dévorant des yeux, ils parlèrent longuement, évocant leur passé, leur futur ensemble, quand Elle dit soudainenement.

"-Gaël... je suis poursuivie...
-Comment?! Par qui?!
-Par Selphyr Jalanda, la chef des mages d'Estha... du moins ce n'est pas elle qui est à mes trousses... mais... le Chien de Chasse.
-Le Chien de Chasse?! Qui-est ce?...
-Un haut-deltau, un tueur... d'après ce que j'ai compris, il a pour ordre de me tuer...
-Pourquoi?! Je ne le laisserai jamais porter la main sur toi!
-Pourquoi je ne le sais pas... mais j'ai mes hypothèses..."
-Lesquelles?! Explique moi.
-Ils veulent ma peau pour deux raison, un, je possède l'amphore d'Amani, deux, je féquente intemement un mortel, de plus un hybride...
-Est-ce à cause de mon sang démoniaque?... soupira t-il
-J'en ai bien peur...
-Soit, partons pour Lumière d'Estha, une... connaissance s'y trouve...
-Général Mendeliev?
-Exact... qu'en dis-tu?
-Je suis d'accord, je te suis, mais il va falloir nous occuper du Chien de Chasse...
-Ne t'inquiète pas, à deux nous le vaincrons...

Ils finirent de manger, puis Gaël prit la main de son aimée et la mena vers la terasse, ils se tournèrent vers le nord, vers l'Empire sictaril... Mais qu'était-ce donc? Une barrière de lumière s'illuminait au nord... la muraille! Un chant sublime emplit l'air, le chant de Calleigh, celui-ci se répercuta sur tout Ynara, la lumière de la muraille était visible jusqu'à Estha... le chant envoûtant ouvirt le grand oeuvre, une puissante colonne d'énergie liquide fusa de l'empire, tourbillonant sur elle-même le vortex d'énergir s'éleva vers le ciel, elle accomplit son ascension dans des crépitements puissants, comme le tonnerre, des voix chevrotantes s'élevèrent, tout Ynara entendait et vivait ce spectacle. Le vortex d'énergie décrit une courbe dans le firmament et le symbole de l'Empire se forma: un aigle sictaril, les ailes ouvertes entourés d'un dragon se mordant la queue, le dragon de l'Eternité enserrant la victoire... La voix de l'Empereur s'éleva:

"-Peuples d'Ynara! En cette nuit, nous, Sictarils, avons décidés de nous montrer! N'ayez crainte! Nous ne vous voulons aucun mal..."

La voix de Keylo d'Isandra s'évanouit en échos... un silence surnaturel régna un court instant, le vortex d'énergie fondit vers la muraille et sortit dans un son surpuissant, semblable à celui que ferait un cor de cristal, le sol d'Ynara se mit à trembler, le chant de Calleigh se fit de plus en plus fort, la luminosité de la muraille s'accentua, jusqu'à devenir aveuglante, le son devint insuportable par sa puissance, tout devint blanc... puis rien, tout s'arrêta...
La muraille Dë'Venera était ouverte, le peuple sictaril avait décider de se montrer aux autres...
Lyle Gaël et Elle restèrent sans voix... ce fut si beau, si puissant, puisse les sictarils vivrent heureux. Ils retournèrent à l'intérieur, Lyle et Elle s'entreregardèrent, une présence étrangère s'était intoduit dans la maison... Gaël sonda les ténèbres de son oeil-caméra, un homme se tenait au milieu de l'Ombre...

"-Le Chien de Chasse... cracha Elle"

Gaël saisit Bleak et Fate, se préparant à l'attaque, il avait déjç tués de nombreux maîtres sorciers... il était habitué aux mages.

_________________

Invité viens à moi...
Gnihihi:http://bob-le-revenant.labrute.fr

Lyle Gaël's theme (actualisez ça marche pas à tous les coups)
http://www.seeqpod.com/search/?plid=1b645e88ba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zero-sum.forumactif.org/index.htm
Tobias Nowhere
~Le chien de Chasse~
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Maître
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Jeu 18 Déc - 22:07

La nuit était tombée depuis longtemps avant que Tobias n'atteigne les Landes, sa monture mécanique avalant les kilomètres. Sa proie avait fait halte dans une petite bourgade tôt dans la matinée, un lieu isolé et idéal pour une exécution mais l'ordre de mission était parti un peu tard. A peine le pied posé en ville, Tobias avait compris que la damoiselle lui avait filé entre les doigts.

Heureusement, les sorts de Détection la Guilde étaient encore assez performants pour durer tout ce temps ! Elle avait une certaine avance sur lui et, vu qu'elle était assez intelligente pour avoir deviné qu'on la suivait, il
n'était pas surprenant qu'elle n'ait pris la fuite sans attendre. Toutefois, il avait du mal à comprendre son choix... Si lui était traqué, il se serait rendu dans un endroit densément peuplé, où il aurait été difficile de détecter l'essence d'un être parmi des milliers d'autres. Un endroit bien surveillé, regorgeant de gardes et de
vigiles, où il aurait été délicat de commettre un assassinat parmi tant de témoins...

Mais elle avait choisi la Lande et, bien qu'il aurait dû s'en réjouir, il ne pouvait s'empêcher de se méfier. C'était
une Haute-Deltanne, après tout ! Si elle avait jugé cet endroit comme étant le plus approprié pour se défendre, il devait bien y avoir une raison !

Finalement, ce fut en arrivant sur place qu'il eut sa réponse. Evidemment ! Elle tentait de se rapprocher de son époux... Irrité, Tobias coupa le moteur de son Raiden et mit pied à terre. Une violente lumière magique inondait les Landes, dû à un sortilège si puissant qu'il sentit son corps en vibrer, et il se sentit soudain nauséeux. Ses pouvoirs, si puissants à la faveur de la nuit, s'étaient estompés aussi aisément que le souffle vacillant d'une bougie. Pris de vertiges, il dû s'appuyer contre un arbre pour ne pas tomber à genoux. Puis la lumière disparut aussi brusquement qu'elle était arrivée et l'obscurité inonda de nouveau les landes, plongées dans un semi-brouillard aux tons lunaires. Le mage noir, sentant l'énergie magique irriguer ses veines, fronça les sourcils en distinguant une petite clairière. Une maison s'y dressait, une petite maison coquette à l'architecture étrangère, et deux silhouettes étaient visibles sur le pas de la porte. Un homme et sa compagne...

Il secoua la tête et une lueur de dépit envahi un instant ses yeux inexpressifs. Ainsi, il était une fois encore arrivé trop tard ? Cela ne faisait que compliquer d'avantage l'opération, mais tant pis. Après tout, nul besoin n'était de tuer le sictaril : c'était sa femme, la Haute-Deltanne, qui était visée, et nul autre. Mais tout de même, il avait entendu parler de ce guerrier qui venait contrarier sa mission, et il aurait préféré ne pas avoir à l'affronter, d'autant plus qu'ils avaient à présent l'avantage du nombre. Contre la femme seule, il ne doutait pas qu'il aurait pu l'emporter, mais contre eux deux...

Avec le silence d'un murmure, il se glissa dans la maison. Les ombres y étaient denses, épaisses, et les deux amants avaient visiblement soufflés la dernière bougie. Excellente chose pour le mage : son épée magique absorberait toute autre source de lumière, ce qui signifiait qu'il pourrait donner la pleine mesure de sa force...
Une fois dedans, il s'immobilisa, debout au beau milieu de la pièce principale. Sa peau pâle transparaissait légèrment dans les ténèbres moites et silencieuses, mais le long manteau de cuir sombre dont il était vêtu l'enveloppait presque totalement, silhouette frêle aux contours imprécis dans une obscurité plus noire que le puit des Enfers.

Un bruit de pas se fit soudain entendre, augmentant peu à peu de volume au fur et à mesure que les deux individus se rapprochaient.

- Le Chien de Chasse...

Un fin sourire naquit sur les lèvres du tueur à gages lorsque la dame Sarna prononça son nom. C'était sous cette appellation qu'il était devenu célèbre dans les hautes sphères d'Eshta, et il se sentait à vrai dire plutôt flatté de sentir une certaine anxiété dans la voix de la Haute-Deltanne. Elle était tendue, nerveuse, et cela ne pouvait que jouer pour lui dans un affrontement.

Ses yeux quittèrent le visage de sa proie pour se poser sur l'homme qui l'accompagnait. Un général sictaril... Cette race étrange possédait, entre autres dons, une certaine résistance à la magie, ce qui n'était pas pour arranger ses affaires. Mais, après tout, personne n'était invincible ; et Tobias décida sagement de n'utiliser le pouvoir sombre contre lui que si rien d'autre ne marchait...

Alors que les deux amants avaient le regard braqué sur lui, suivant le moindre de ses mouvements, la porte pivota soudain dans leur dos dans un grincement de gonds rouillés. Tobias s'élança aussitôt, Sentinelle au poing, tandis que deux Molosses aux babines retroussées et aux dents luisantes bondissaient à l'intérieur, leurs flancs d'ombre informes agités d'un souffle cadavérique. Le Chien ne chassait jamais seul ; et pourquoi aurait-il
manqué une aussi belle occasion de convier toute la meute ?

(et un jet d'attaque pour commencer^^)


Dernière édition par Tobias Nowhere le Jeu 18 Déc - 22:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meekh Jylenth
~Admin~
avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 108
Localisation : Regarde sur ta carte, imbécile !

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Jeu 18 Déc - 22:07

Le membre 'Tobias Nowhere' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat' : 4

_________________
Vive http://monsieur-zzzzz.labrute.fr !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ynara.forum-actif.net
Elle Olann Sarna
~Gardienne de l'amphore d'Amani/Vice général des forces sictayannes/Admin~
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/0  (0/0)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Ven 19 Déc - 0:47

Elle bondit devant Lyle et fut touché légèrement à l'abdomen, elle soupira... le combat avait commencait, elle tendit sa main chargée d'éclair vers Tobias.
"-Crève Chacal!"

"Courroux de la Foudre!"

Que le sort réuississent ou non elle prit Gaël par la main et sortit dans la clairière, elle connaissait Le Chien de Chasse... elle le neutraliserai plus aisément en pleine nature.
Elle chercha dans la mémoire toute les informations sur lui, la lumière l'affaiblissait, mais son épée l'absorbait... elle pensa à l'épée de Sotolane, les miasmes qu'elle créait été très puissants, il provoquaient d'atroces douleurs... elle ne l'utiliserai qu'en dernier recours, de toute manière si le combat tournait mal, elle déchaînerai l'amphore d'Amani...


(sort lancé, dés lancés)

_________________


Invité Faîtes attention à vous..

*Elle's theme *(actualisez, ça ne marche pas tout le temps -_-")
http://www.seeqpod.com/search/?plid=c1720226e7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meekh Jylenth
~Admin~
avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 108
Localisation : Regarde sur ta carte, imbécile !

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Ven 19 Déc - 0:47

Le membre 'Elle Olann Sarna' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat' : 5

_________________
Vive http://monsieur-zzzzz.labrute.fr !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ynara.forum-actif.net
Lyle Gaël Sarna
~Admin/ Général des forces sictayannes~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 20/05/2008
Age : 23
Localisation : Que de mystères...

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Sam 20 Déc - 19:38

Lyle se libéra d'Elle, et fixa les ténèbres, certaines étaient magiques et il n'y voyait rien mais les autres étaient parfaites pour une fusion.
Fate et Bleak vibraient d'excitation:


"Tue-le! Tue-le! Fais couler son sang!"

Gaël eut un sourire de loup, ses deux épées, d'origines démoniaques, hérités de l'ancêtre de son géniteur lui plaisaient énormément. Il haïssait les démon mais... sentir dans ses mains la puissances de ces deux lames le rendait incroyablement serein. Il serra les gardes de ses compagnes.

"Ne vous inquiétez pas... vous allez dancer!"

Le sictaril fonça vers la maison, il sentit Elle s'approchait avec lui, mais elle resta dehors, la maison était plognée dans le noir. Ce n'était pas grave pour lui, un Chevaucheur de l'Ombre pouvait se battre dans les ténèbres avec la même aisance que s'il se battait en plein jour, il repéra son ennemi, fonça vers lui et dans une valse plein de grâce, il abattit ses deux épées sur celui-ci, une odeur abominable de brûlé emplissait l'air, le sort d'Elle avait du faire mouche.
Il sentit la puissance d'Elle en lui, juste avant qu'il ne frappe... elle lui dit:

"Fais le venir à moi maintenant qu'il est à toi... fais attention, je suis juste derrière toi..."

_________________

Invité viens à moi...
Gnihihi:http://bob-le-revenant.labrute.fr

Lyle Gaël's theme (actualisez ça marche pas à tous les coups)
http://www.seeqpod.com/search/?plid=1b645e88ba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zero-sum.forumactif.org/index.htm
Meekh Jylenth
~Admin~
avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 108
Localisation : Regarde sur ta carte, imbécile !

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Sam 20 Déc - 19:38

Le membre 'Lyle Gaël Sarna' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat' : 6

_________________
Vive http://monsieur-zzzzz.labrute.fr !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ynara.forum-actif.net
Tobias Nowhere
~Le chien de Chasse~
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Maître
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 21 Déc - 1:32

Tobias, qui escomptait sur le fait que la présence des deux chiens ne déstabilise suffisement ses adversaires pour lui laisser le temps d'agir, dut bien assez vite admettre l'étendue de son erreur. Non seulement l'homme, avec un sang-froid surprenant qui dénotait son habitude au combat, n'avait pas une seconde détourné les yeux de sa cible, mais en plus sa compagne s'était défendue avec une force qu'il n'avait pas compté...

Gêné par la présence du sictaril qui lui bloquait le passage, l'assassin dût faire un écart pour ne pas le heurter de plein fouet. Sa lame, entraînée par son élan, dévia légèrement et alla riper contre le ventre de la proie, dessinant une longue cicatrice en travers du tissu. Heureusement pour elle et hélas pour Tobias car, sans ce petit imprévu, le tranchant de Sentinelle lui aurait proprement ouvert le ventre.

Ce fut à ce moment-là que les choses commencèrent à se gâter. La précipitation, l'urgence dans laquelle le contrat avait été conclu n'avait pas permis à Tobias de se renseigner suffisemment sur sa proie, et c'est en ça qu'allait constituer sa plus terrible erreur. Il s'attendait à une femme intelligente, une guerrière correcte peut-être, mais pas à un excellent mage...

Une douleur soudaine vint enflammer son flanc droit et, les dents serrées, il fut projeté contre le sol. Un roulé-boulé gracieux lui évita de s'étaler proprement par terre et il se releva, une main contre sa blessure qui crépitait encore de quelques petites étincelles. Un sort de Foudre, et plutôt bon, en plus !
A peine eut-il le temps de relever la tête pour voir s'abattre sur lui deux lames jumelles, féocement assénées par le sictaril aux cheveux pâles. Encore sonné, il leva trop lentement son arme qui, emportée par la violente charge de ses deux soeurs, sauta de ses mains pour aller rejoindre la poussière. Le tranchant de Fate et Bleak entra violemment en contact avec son torse, mordant la chair dans un jaillissement de sang.

* Ah.... *

Lèvres serrées, Tobias recula en vacillant, une main crispée sur sa blessure. Une large tache foncée commençait à imbiber sa veste de cuir, et un filet de sang dégoulina le long de ses doigts, s'écrasant goutte à goutte sur le plancher de bois. Le mage noir, haletant, compris qu'il n'était plus l'heure de faire des manières ; sa main trempée de sang se leva et, paume tendue, alla se pointer vers la Haute-Deltanne :

- "Twilight Arrows" !


Trois traits d'énergie sombre furent propulsés de sa main tendue, convergents tous vers une unique cible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias Nowhere
~Le chien de Chasse~
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Maître
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 21 Déc - 1:32

[Raaah j'oublie toujours ce lancer de dé désolé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meekh Jylenth
~Admin~
avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 108
Localisation : Regarde sur ta carte, imbécile !

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 21 Déc - 1:32

Le membre 'Tobias Nowhere' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat' : 1

_________________
Vive http://monsieur-zzzzz.labrute.fr !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ynara.forum-actif.net
Elle Olann Sarna
~Gardienne de l'amphore d'Amani/Vice général des forces sictayannes/Admin~
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/0  (0/0)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 21 Déc - 1:49

Elle courut après son fiancé, elle perdit de vue dans ces ténèbres maudites, elle pénétra dans son coeur:

"Fais le venir à moi maintenant qu'il est à toi... fais attention, je suis juste derrière toi..."

Elle sentit Gaël bondirent, la puissances de ses deux épées démoniaques se déchaînèrent, il asséna apparemment un coup critique, Elle ssourit sournoisement, très peu de personnes faisait le poids face à Lyle Gaël Sarna.
Elle fonça dans les ténèbres, elle décida d'émettre son aura, une puissante lumière argentée l'entoura, la Lumière des Dieux, elle marcha, ses pieds nus caressant le parquet, elle ne put s'empêcher d'aprécier le rictus de douleur du Chien de Chasse. A son grand étonnement celui-ci eut la force de lui envoyer trois rayons d'ombres, Elle fit un pas de côté et les évita.
Son rire résonna, la puissance de son précédent sort lui conférait un léger avantage, son mana était chauffé à blanc...

"Est-ce tout? prononça t-elle de sa voix grave, est-ce tout ce dont tu es capble Chien de Chasse? Je pensais que le laquais de Selphyr était surpuissant, mais je me suis trompé, tu es comme les autres Nowhere, tu sous-estimes, ton arrogance t'aveugle, regarde toi dans un miroir, à quoi se résume ta vie hum? A tuer? Tuer pour quelle cause? On te donne un ordre et tu l'éxécutes?! Est-ça?! De toutes manières cela n'a plus la moindre importance...

Elle s'éleva, les bras en croix, les yeux illuminés et bondit à une vitesse impressionant puis s'abatit vers son ennemi...

"Le Marteau et l'Enclume"

_________________


Invité Faîtes attention à vous..

*Elle's theme *(actualisez, ça ne marche pas tout le temps -_-")
http://www.seeqpod.com/search/?plid=c1720226e7


Dernière édition par Elle Olann Sarna le Dim 21 Déc - 1:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meekh Jylenth
~Admin~
avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 108
Localisation : Regarde sur ta carte, imbécile !

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 21 Déc - 1:49

Le membre 'Elle Olann Sarna' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat' : 2

_________________
Vive http://monsieur-zzzzz.labrute.fr !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ynara.forum-actif.net
Elle Olann Sarna
~Gardienne de l'amphore d'Amani/Vice général des forces sictayannes/Admin~
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/0  (0/0)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 21 Déc - 1:50

2 + bonus (+1)= 3

_________________


Invité Faîtes attention à vous..

*Elle's theme *(actualisez, ça ne marche pas tout le temps -_-")
http://www.seeqpod.com/search/?plid=c1720226e7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyle Gaël Sarna
~Admin/ Général des forces sictayannes~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 20/05/2008
Age : 23
Localisation : Que de mystères...

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Jeu 25 Déc - 23:57

Gaël fit une pirouette arrière et atterit souplement sur ses pieds, il fixa son adversaire, le sictaril se sentait changer, une nouvelle facette de lui-même venait de faire surface, et une autre... sombrer dans le néant, il sentait le sang, il aima cette odeur, un spasme sauvage le fit tomber au sol, il se recroquevilla tandis qu'Elle se posait à côté de lui. Une douleur fulgurant lui arracha un hurlement de douleur puis tout s'arrêta... Lyle serra le poing, il regarda ses mains, puis les posa sur sa tête, ses cheveux étaient glacés, il ressentait l'état physique de son ennemi, et sut qu'il n'était plus en état de nuire... pour l'instant...
Elle passa son bras sous son aisselle et s'éleva avec lui, il l'entendit à peine déclamer au Chien de Chasse:

"Si tu t'avises de nous suivre, le courroux de l'amphore d'Amani s'abattra sur toi! Aurevoir Nowhere!"

Lyle s'évanouit, il sentit enfin le sol sous lui, il ouvrit avec ses paupières, les lèvres de son amie se posèrent sur son front...
Gaël la repoussa et se redressa, il se gratta le menton... Qu'était-ce donc que cette expérience? Pourquoi une telle poussée de haine l'avait envahie? Il leva les yeux vers Elle et y vit des larmes aussi éclatantes de le nacres, glisser sur ses joues...

"Pourquoi pleures-tu lhôn?...
-...
-Elle... pourquoi?...
-Tu veux savoir pourquoi?! Pourquoi ces larmes?! Mais es-tu aveugle?! Regarde toi!
-Je..."

Elle lui pointa de l'index un étang aux eaux cristalines, Gaël s'approcha de l'onde et observa son reflet... à première vue rien n'avait changé sauf... il se pencha un peu plus et observa avec attention ses yeux, ils avaient toujours leur couleur d'argent mais sa pupille s'était transformé, elle était presque verticale, comme celle d'un chat, le coeur du sictaril batit la chamade. Il retira précipitemment sa veste, mettant son torse à nu, il se tourna et arqua le dos... il crut s'écrouler. Un tatouage noir s'y formait, un serpent ailé, le bout de la queue partait de la base de son dos, puis montait en accomplissant des boucles, les ailes s'étendaient sur les omoplates, et la tête siégait sur sa colonne vertébrale, sous sa nuque. Elle posa ses mains sur ses épaules, Gaël tremblait.

"-Je suis comme lui n'est-ce pas?!
-Non... tu n'as rien à voir avec Lix... rien à voir...
-Regarde moi! Je suis un démon! Un démon!
-Non! Tais-toi! Tu n'est pas un démon!
-Alors mes yeux?! Et ce tatouage!
-Calme toi...
-Je t'en supplie aide moi..."

Il était tombé à genoux, il pressa sa joue contre la cuisse de sa fiancée.

"-Lyle Gaël... tu n'es pas un démon, tu as juste perdu ton côté humain...
-Mon côté humain? Alors...
-Les gènes humains que tu possédaient ont été remplacés par des gènes de nymphes et de démon... la forme de tes pupilles est due à ton sang de nymphe, le reste à ton sang de...
-Démon...
-Exact, ce tatouage prouve que tu fais partie de la race démoniaque, mais tu n'es pas un démon car ton sang de nymphe fait peser la balance.
-Pourquoi ce soir?... Pourquoi cette transformation?
-On a été mauvais avec toi, on t'a enfermé, ton esprit s'est révolté, un apport trop fort d'édrénaline entraîne une transformation lente, progressive, mais tu as été victime de l'effet secondaire du chant de Calleigh, celui qui révèle la véritable nature. Tu es tel que tu devais être à ta naissance, mi-nymphe, mi-démon, mais tu es né mi-nymphe, mi-humain... Tu découvriras tes nouvelles capacités dans le futur, elles seront... un goût pour le sang, une attache avec ta victime, tu pourras ressentir son état physique, mais il faudra pour cela que tu la frappe avec Fate et Bleak, tu ressentiras aussi un plaisir intense pour toutes les tâches physiques, musculaires et... tu auras une fertilité décuplée ainsi qu'une endurance plus importante.
-J'ai déjà tout ça... embrasse moi.

La haute deltau s'éxécuta et Gaël l'enferma dans ses bras, il ne la lâcha plus jusqu'à ce que plus aucun vêtement ne recouvra son corps divin.
Lyle l'embrassa, il ressentait avec une sensibilité accrue la moindre caresse, il connu un plaisir physique sans aucun précédents, finalement il y avait du bon a être un démon...
Il allait cependant devoir se battre contre sa propre conscience, et ne pas céder à la tentation du mal... caressa les cheveux d'Elle étala une couverture sur eux, il ne sentait pas la nécessité du sommeil.

_________________

Invité viens à moi...
Gnihihi:http://bob-le-revenant.labrute.fr

Lyle Gaël's theme (actualisez ça marche pas à tous les coups)
http://www.seeqpod.com/search/?plid=1b645e88ba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zero-sum.forumactif.org/index.htm
Tobias Nowhere
~Le chien de Chasse~
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Maître
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Mer 31 Déc - 13:26

Tobias, une main encore levée en direction de sa proie, avait vu son attaque échouer sans grande surprise. Dans l'état de faiblesse où il était cela lui aurait paru surprenant, et peut-être même décevant, que la haute-deltanne se laisse avoir par une attaque magique d'aussi bas niveau. Mais bon, qu'importe ! Il était loin d'être idiot et il ne s'attendait pas à vaincre seul contre deux adversaires de haut niveau, à plus forte raison un duo formé d'un mage et d'un guerrier résistant aux arts occultes...

La magicienne ne tarda pas à riposter, mais il trouva néanmoins la force d'éviter l'ensorcellement. Il ne vaincrait pas, pas tout de suite. Mais on ne l'avait pas surnommé Chien de Chasse pour ses prouesses au combat, bien qu'il eût atteint un niveau de maître mage ; son surnom lui venait de cette patience inaltérable, cette tenacité légendaire et ses dons particuliers de traqueur. Il était inutile de tenter de les affronter à deux, mais il lui suffisait d'attendre que le guerrier ne laisse la femme seule quelques instants pour passer à l'action. Après tout, il avait tout le temps du monde, et eux deux ne tarderaient pas à comprendre ce que ressentaient les proies. Sans cesse chassés, sans cesse suivis, ils seraient contraints de surveiller le moindre recoin de rue ; ils se cacheraient, éviteraient les ténèbres de peur de l'y trouver, sachant qu'au moindre faux pas il se tiendrait prêt à leur sauter à la gorge.

Ainsi il était resté immobile, impassible comme le roc, à les regarder s'éloigner. Sa blessure était trop grave pour qu'il ne songe à les poursuivre, mais il n'escomptait pas perdre la piste aussi facilement. D'un claquement de langue, il rappela l'un de ses molosses qui fila sur la piste toute fraîche, sombre comme la nuit et silencieux comme les ténèbres, totalement invisible pour les deux fuyards.

- On se reverra, mademoiselle la magicienne, murmura-t-il pour lui-même en les voyant disparaître derrière les landes. Et je vous ferais passer le goût de m'appeler le "laquais de Selphyr"...

Se dirigeant d'un pas calme mais mal assuré en direction du lit poussiéreux, il en arracha les draps et déchira le tissu d'un geste sec. Le bandage n'était pas très propre, mais il n'avait rien de mieux pour l'instant, et puis il était mage, après tout : il ne craignait guère les maladies ou les infections... Le second chien d'ombre, resté auprès de lui, disparut quelques heures pour revenir, un lapin fraichement tué entre les mâchoires ; voilà qui ferait un repas convenable, et qui lui permettrait de reprendre ses forces le temps que la blessure ne guérisse. Il passa presque une semaine dans la petite cabane, nauséeux et le front brûlant de fièvre. Aux heures les plus sombres de la nuit, quand la lune était à son apogée, il tirait quelque réconfort dans les ténèbres épaisses qui envahissaient la clairière, et dans la lueur lointaine des étoiles scintillantes. Mais le jour, épuisé et pantelant, il restait allongé à l'ombre fraiche de la cabane et sombrait dans un sommeil lourd et agité d'où il crût plusieurs fois qu'il n'en émergerait pas. Toutefois, il avait survécu à pire, et il ne craignait ni la douleur ni la mort ; nourri par le chien fidèle qui lui apportait du gibier, il parvint à surmonter les moments de faiblesse les plus intenses et acheva finalement sa convalescence.

Puis arriva le moment de reprendre la route. Son lien avec le chien s'était hélas brisé dès l'arrivée du jour, et la piste n'était plus très fraîche. Ils avaient pris la direction du nord, jusqu'à un petit lac aux eaux claires, et y avaient passé la nuit. Après ça, difficile de dire où ils étaient allés...
Mais le chien n'était pas la seule créature à son service, et Tobias possédait quelques affinités avec un autre chasseur nocturne qui avait bien quelques grâces à lui rendre. S'asseyant en tailleur sur le sol, il prit au creux de ses mains une large coupelle d'argent au fond plat, tirée des profondeurs mystérieuses de sa sacoche de voyage, et remplie d'une eau transparente que le cristal. Il lui avait fallu un moment avant de trouver un ruisseau qui ne soit pas trop souillé par la vase, mais il avait hélas besoin d'une eau la plus pure possible.

La Clairvision était l'un des premiers sorts appris par son maître, car le vieux excellait dans cette discipline étrange. Tobias, qui tirait ses pouvoirs des Ténèbres, n'avait jamais réussi à atteindre un tel degré d'excellence dans ce domaine, mais il en avait vite compris l'utilité pour son métier. Grâce à ses pouvoirs accrus par l'obscurité, il retrouverait ses proies, pourvu qu'il y ait à proximité un animal qui lui soit dévoué ; et cet animal était Hollow, le vieux grand-duc, dont il espérait qu'il ne les avait pas lâché d'une semelle...
Minuit arriva, et la lumière lunaire tomba sur la clairière silencieuse. Dans ses mains immobiles, l'eau trembla doucement, comme agitée par un vent imperceptible. Des ronds se formèrent à la surface de la coupelle et l'eau se brouilla peu à peu pour former une image aux contours imprécis.

Ils étaient toujours dans la lande ; au loin on pouvait voir le paysage décharné propre à cette région. Ils avaient dû faire une halte de quelques jours, eux aussi, car ils n'étaient pas aussi loin qu'il l'aurait cru. En Raiten, il les aurait probablement rattrapé peu avant que le jour ne se lève. Sans attendre, il rangea ses affaires et se mit en route, accélérant au maximum sans craindre de heurter quelque obstacle dans cette contrée désertique. L'engin filait comme une bourrasque, carapaçonné de ténèbres, tandis que son conducteur gardait les yeux fixés sur le sol qui défilait dans un bruit de tonnerre.

Les ombres se disperçaient peu à peu quand il arriva à proximité du campement, abandonnant sa monture d'acier pour se déplacer à pied, silencieux dans les ombres. Il ignorait si ils avaient senti sa présence, mais à vrai dire cela importait peu ; le principal était qu'il ait retrouvé leur trace, et il ne lui restait plus qu'à attendre l'instant propice. Ses yeux de suie allaient et venaient de l'un à l'autre, détaillant d'une lueur intéressée le nouveau tatouage qui semblait être apparu dans le dos du guerrier sictaril. Il avait une petite idée sur sa signification, car on ne passe pas des années à étudier les arts ténébreux sans en retirer certaines connaissances, mais il voulait vérifier cela d'un peu plus près. Si il y avait bien une chose que sa défaite précédente lui avait fait comprendre, c'est que la précipitation ne menait à rien ; pour l'heure, le jour allait se lever et il était temps pour lui de tirer sa révérence, chasseur embusqué dans l'attente de la prochaine nuit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyle Gaël Sarna
~Admin/ Général des forces sictayannes~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 20/05/2008
Age : 23
Localisation : Que de mystères...

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Mer 31 Déc - 21:54

Lyle et Elle quittèrent le lac et se reposèrent près d'un petit village, toujours dans la lande, Elle le regardait, pensive, il haussa un sourcil et elle éclata de rire, cependant Fate et Bleak vibrèrent...

"Maître!... La cible est à nos trousses! Il faut verser son sang!
-Doucement mes amies... où est-il exactement?
-A toi de le sentir, feme les yeux et remonte le lien que tu as créé...

Gaël ferma les yeux, il ouvrit son esprit au maximum, il ne sentit rien, un petit bourdonnement désagréable le fit ouvrir ses paupières, il attrappa dans ses doigt l'abeille et la jeta au loin, il referma de nouveau ses paupières, il libéra définitivement sa nature démoniaque et localisa son ennemi...

"Hum... téméraire le mignon...
-Vengeons nous!
-Se venger? Pour quoi faire? Il ne réussira pas à nous arrêter...
-Veille sur Elle!
-Ne vous inquiétez pas... je ne la lacherai pas d'une semelle, et puis... même seule elle est dans la capacité de le vaincre sans trop verser de sueur.
-Oui! Mais nous voulons encore le mordre! le lacérer! l'étriper!
-Patience...

Le Chevaucheur de l'Ombre se leva et caressa le dos de son aimée, il l'embrassa dans le coup, la mage répondit par une caresse, Lyle vibra de tout son être, "o que c'est bon!", il passa ses mains sur ses hanches, mais Elle l'arrêta, elle lui retira sa veste, le fit tourner et examina son tatouage...

"Montre le moi encore une fois...
-Ca fait la vingtième fois...
-Ahah! Je sais ce qu'il représente!
-Que représente t-il alors?
-C'est le sigle du puissant guerrier-mage Kâamal Strann, un de tes ancêtres... et l'ancien propriétaire de...
-De Fate, Bleak et Prayer...
-Exact! Donc si tu te concentres suffisement, tu pourras éveiller en toi, définitivement tes pouvoirs de démons, les derniers, ceux concernant le déplacement.
-Soit, recule un peu alors...

Lyle Gaël s'arqua vers l'avant, s'enserra le torse de ses bras et releva une jambe qu'il garda plié vers l'avant. Il ferma les yeux, ses muscles se contractèrent, le tatouage devint d'une telle noirceur qu'il semblait aspirer la lumière, des filaments d'ombres tourbillonèrent autour de Lyle, puis fondirent vers le tatouage. Gaël ouvrit les yeux, il voulut sauter, il s'envola à plus de cinq mètres de heut et atterit en souplesse.

"Woohoo!
-Bravo! Si le Chien de Chasse s'avise de se remontrer il aura à faire à toi! Ahahaha! Mais faudrait-il qui survive!
-Qu'il survive?
-Oh oui! Amani la Bienfaisante m'a contactée la nuit passée, elle m'a autorisé à utiliser son amphore contre lui.
-Et?
-Et bien s'il me provoque encore, il subira le courroux de la déesse, le mien, et celui de l'amphore...
-Je vois que les dieux te protègent, c'est bien, ils défendent quelqu'un d'admirable.
-Merci!
-Il aura à faire à nous cette nuit je pense... je l'ai senti, il guette le bon moment, il attend la venue des ténèbres pour nous bondir à la gorge.
-Alors tenons nous prêts!
-Je suis toujours prêt...

Gaël dégaina Fate et Bleak, celles-ci vibraient avec force, il ferma les yeux, il ouvrit finement la bouche et se passa la langue sur ses lèvres, un air sadique mais pensif sur le visage, "ton odeur est tellement pestilentielle que je te sens d'ici... Chien de Chasse".
Il saisit son téléphone portable, il envoya un court message à son ami Olym:
"Tiens toi prêt frère"
Il observa les alentours, Elle se colla à lui, et posa sa main sur son torse nu, Gaël frémit de plaisir, ses deux lames vibrèrent d'excitation... L'affrontement se faisait proche...



_________________

Invité viens à moi...
Gnihihi:http://bob-le-revenant.labrute.fr

Lyle Gaël's theme (actualisez ça marche pas à tous les coups)
http://www.seeqpod.com/search/?plid=1b645e88ba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zero-sum.forumactif.org/index.htm
Elle Olann Sarna
~Gardienne de l'amphore d'Amani/Vice général des forces sictayannes/Admin~
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/0  (0/0)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Jeu 8 Jan - 20:23

Le soleil commençait à décliner... Elle soupira doucement, elle dégaina sa grande épée, elle passa son doigt le long de la longue lame noire et argentée... elle la fit scintiller. Elle la souleva et décrit des courbes dans l'air, mesurant 1m59, cette épée était très légère... et tranchante, Elle fendit un tronc d'un coup, elle rit, cela faisait longtemps qu'elle n'avait plus manié l'épée de son vieil ami. Elle revit son visage dans son esprit, elle revit ses lèvres s'ouvrirent et il dit:

"Méfie toi de Selphyr ma soeur, sa jalousie en fait une ennemi redoutable... Suis ton coeur... Suis Amani..."

Suivre Amani... Elle ferma les yeux et elle pria...

"Ô Grande Déesse... que dois-je faire? Je suis plongée dans les ténèbres... Que dois-je faire?
Que te dis ton coeur ma douce?...
Belle Déesse... mon coeur me dit de me battre... de tuer...
N'oublie pas qui tu es... utilise mon amphore, utilise ta force, utiliss la force de ton amour!
L'amphore...
Oui! N'oublie pas... je suis avec toi ma douce fille...

Amani pleura, elle tomba par terre et éclata en sanglots... elle se tira les cheveux, en hurlant.
Gaël se pécipita vers elle et la serra dans ses bras, la force de son fiancé la rassura, elle rit et se remémora les moments passés avec lui... son coeur lacha, elle fixa le ciel, elle respira, son souffle se tarit... elle trembla et... mourut.
Elle s'envola enveloppa de lumière, Gaël se crispa, il hurla.
Elle vit son propre corps, elle eut une drôle de sensation, elle fut de nouveau projeté dans son enveloppe charnelle, elle ouvrit les yeux et prit une inspiration. Elle tremblait, elle sentit une larme de Lyle tomber sur son épaule, elle leva les yeux vers lui et y lut son incrédulité.
Elle se leva sans même lui expliquer ce qui c'était passé, elle marcha d'un pas décidé, saisait sa gorge la serra brièvement, il apparut à ses pieds une magnifique amphore en saphir, la haute-deltau la souleva retira doucement le couvercle, un filament de fumée grisâtre s'y échappa, il ressemblait au gaz blanc s'échappant des récipients congelé qu'utilisaient les médecins, puis un flot entier sortit du goulot, enfin, de gris, la fumée devant dorée, Elle retira entièrement le couvercle, le ciel devint aussitôt noir, une tempête éclata, la foudre tombait avec rage, un rayon de lumière transperça la couche de nuage, et frappa la relique, la sublime femme s'illumina, son compagon aussi ainsi que les alentours, un rayon rouge fusa, puis un noir.
Elle leva l'amphore au-dessus de sa tête, la foudre se fit plus violente, les yeux de la gardienne de l'Amphore d'Amani s'illuminèrent, elle cria au vent:

"Grands dieux, j'invoque votre puissance! Je vous implore!"

Le sol trembla, Lyle manqua de perdre l'équilibre tellement la secousse fut puissante, Elle ne bougea pas, il y eut un profond silence puis l'amphore s'enveloppa d'une aura saphir, presque liquide qui monta vers le ciel, un rayon blanc sembla lui répondre.

"Purifie les ténèbres, sème la colère, purifie mon ennemi, son nom!... Nowhere!"

Le sol se fissura, un hurlement retentit dans l'atmosphère Elle s'éleva l'amphore au-dessus de sa tête, entourée de cette aura saphir.
L'amphore bascula, de son goulot jaillit un fin rayon bleu, sa cible... Tobbias Nowhere, le courroux des dieux était de nouveau sur terre.

_________________


Invité Faîtes attention à vous..

*Elle's theme *(actualisez, ça ne marche pas tout le temps -_-")
http://www.seeqpod.com/search/?plid=c1720226e7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobias Nowhere
~Le chien de Chasse~
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 11/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Maître
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 11 Jan - 19:59

Tobias sentit plus qu'il ne vit le rayon se précipiter à sa rencontre. Stupéfait, il comprit qu'une puissante magie était à l'oeuvre, mais il était déjà trop tard. La rayon bleu à l'intensité insoutenable était déjà sur lui et, dans l'instant figé où la lumière pâle le traversa, il s'entendit crier. Une douleur... Une douleur terrible qui s'emparait de lui, qui envahissait ses membres, prenait possession des moindres recoins de son esprit. Son cri s'éteignit, sa poitrine se vida de tout l'air qu'elle contenait et, pendant un bref instant, il crut qu'il allait mourir.

Il ne respirait plus. Il ne voyait plus. Autour de lui, tout n'était que ténèbres, mais là où les ténèbres augmentaient habituellement ses forces, il n'y avait que le néant. Il se sentait vide, épuisé, muet et aveugle, mais étrangement aucune crainte ne l'effleurait.

* Alors c'est ça... la mort... ? *

Cette pensée infime, minuscule, s'arracha de lui comme un murmure propulsé dans une tempête. Le rayon bleu avait nimbé son corps de lumière, sans qu'il ne puisse le voir, et empêchait quiconque de s'approcher de la zone aveuglante. Ses sens lui revinrent peu à peu, d'abord l'ouïe, puis la vue, et il comprit que ce qu'il vivait n'était pas réel, mais simplement une projection de ce qu'il y avait de plus profond en lui.

Un vent agitait les landes, mais les arbres étaient nus et gris. La terre qu'il foulait, plus sombre que le charbon, craquait étrangement sous ses pas, et en baissant les yeux il vit qu'il marchait sur des milliers de minuscules ossements. Os de rongueurs, squelettes de poissons, crânes d'hommes... Toutes ces structures fragiles et étrangement molles, réduites en une fines poussière sous ses pas, se mélangeaient les unes aux autres comme le sable sous la poussée des vagues. Il y avait là les restes de créatures qu'il n'avait jamais vues, certaines disparues depuis des âges immémoriaux, d'autres qui n'existeraient pas avant plusieurs décennies, des restes de grands chasseurs aux dentures puissantes, des mâchoires de fauves, des dents d'ours, des crochets de serpents... Dans le Désert des Ossements, prédateurs comme proies devenaient poussière, chacun retournant à la terre pour accomplir la suite de son interminable destin.

Et parmis eux, le Chasseur continuait de marcher, promenant son regard sur ce spectacle à mi-chemin entre le réel et la fable. Son coeur était aussi nu qu'un rocher sous la tempête, sans colère, sans haine, sans même de l'espérance. Il continuait de marcher, car c'était la seule chose à faire.
Alors, au loin, ses yeux distinguèrent un reflet. Un ruisseau serpentait là, mais ses eaux étaient figées et calmes comme le ciel d'une nuit sans lune. Portant une main à travers l'onde, il constata qu'elle était froide. Son visage se pencha au-dessus de la surface miroitante et ses yeux aux couleurs sombres rencontrèrent les yeux de l'Autre, aussi profonds et insondables que deux trous de néant. Deux gouffres noirs, sans pupille ni iris, et à l'éclat frissonnant.

* C'est... moi ? *

Un bruit le fit alors retourner, et il aperçut la biche.

C'était une grande biche blanche, aux allures gracieuses et au pelage pâle, qui buvait à quelques mètres de lui à peine. Ses paupières aux longs cils papillonnants étaient baissées, dissimulant ses yeux de nacre, et elle buvait en silence, par longues gorgées, sans prêter attention au Chasseur accroupis. Chacun de ses mouvements étaient démonstration de grâce, de beauté et de douceur.
Baissant les yeux sur ses mains, Tobias constata qu'elles tenaient une arbalète chargée.

Il sourit, et un murmure s'échappa de sa bouche tandis qu'il levait l'arme pour viser :

- Alors, c'est ainsi ? C'est votre réponse, ô Dieux ?

Le fil de l'arbalète claqua, le carreau jaillit de sa gaine dans un bruit qui déchira l'air et alla se ficher aux pieds de la biche, vibrant.

Le Chasseur s'accroupit doucement, pour ne pas effrayer l'animal, et sa main s'enfonça dans le sable pour en ramener une pleine poignée de poussière ruisselante qu'il déposa dans son manteau. Le paysage s'effaça, s'obscurcit... et Tobias Nowhere ouvrit les yeux.

En face de lui, Elle Olann Sarna fixait le sol à ses pieds, où était planté un carreau d'arbalète.

Il baissa le bras, lentement. Le halo bleu qui l'entourait et le protégeait s'estompa, et il aperçut derrière la femme le guerrier sictaril qui l'avait blessé, ses deux armes dégainées, et qui semblait enrager de n'avoir pu l'atteindre. Parfois, les Dieux étaient étranges quand à leurs désirs, mais après tout, quelle importance ? Le Chasseur ne regrettait aucun choix. Instinctivement, il porta une main à sa poche ; elle était pleine de grains noirs qui luisaient sous les rayons de la lune...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elle Olann Sarna
~Gardienne de l'amphore d'Amani/Vice général des forces sictayannes/Admin~
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/0  (0/0)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Dim 11 Jan - 21:49

Dans un long soupir Elle se posa, elle referma l'amphore, et le Chien de Chasse apparut, ainsi qu'un carreau... Le charme avait-il fonctionné? Elle ne le savait pas... Elle s'éleva prestement les paumes chargée d'électricité les yeux illuminés et alla fixa son "ennemi".
La force d'Amani l'envahit, une vague de chaleur la réconforta, elle était sa fille, elle ne pouvait que la protéger. Elle leva la paume vers le haut-deltau, d'une voix claire et forte elle lui dit:

"Veux-tu toujours ma mort?..."

Un nouveau rayon bleu perça le ciel, il frappa le sol qui se fissura, une vapeur saphir sortit de la brèche, les volutes formèrent une silhouette féminine, la forme écarta les bras et chanta, une chanson envoutante, mélancolique, sa voix se répercutait avec puissance telle une voix divine.
Les volutes s'évanouirent et une femme nue en sortit, tournant, dansant, riant...
Une larme tomba de son oeil doré et roula sur sa joue, de l'autre oeil coula une goutte de sang... un sang argentée. Les cheveux d'or de cette femme semblaient être animés d'un vent iréel, comme ceux d'Elle, l'inconnue leva les yeux vers elle.
Elle sentit ses membres s'engourdirent, sa vue se réduisit comme peau de chagrin, puis un éclat de lumière la lui fit recouvrer, cette femme, cette créature n'était autre que la grand-mère de Gaël, c'était une nymphe, l'une des dernières, Elle entendit son fiancé tomber à genoux.

"Cessez cette folie, Amani m'envoie pour vous mettre en garde, l'épée de Jelowë à été volée... Il a été dit, autrefois... un haut-deltau goûtant à la morsure de cette lame disparaîtra à jamais... Je lis dans vos yeux Nowhere, et dans les votre Olann, cette épée fut crée pour détuire les haut-deltau se rebellant contre les Dieux, celui qui l'a volé risque d'abattre vos frères et vos soeurs...
Mon cher petit... je ressens ta douleur mais n'ai crainte, combat la et dompte la... j'ai un message de ta mère... Je t'aimerai toujours mon fils, ne l'oublie jamais..."

La nymphe disparut dans une explosion de lumière bleue, Elle plongea son regard dans celui du Chien de Chasse... si l'épée de Jelowë venait à eux leur existence en serait compromise.
Elle se posa, les jambes tremblantes, d'une voix ferme elle annonça:

"Si l'épée de Jelowë a été volée... nous n'avons aucune autre solution que de détruire le voleur, Jelowë dit, Aucun autre être que moi-même ne pourra manier cette lame, tout voleur sera tué par mes fils et mes filles... Si tu es intelligent tu comprendras que par fils et filles il parlait de nous, je sais où cette épée se trouve, mais avant répond à ma question... veux-tu encore ma mort?

Ses longs cheveux bleu pâle, animés par un vent glacial venant de nul part, Elle batit paresseusement des paupières, elle se rendit compte à quel point la vieille hiérarchie avait été ébranlée, ce haut-deltau pensait la détruire comme ça, d'un claquement de doigt, quelle hérésie, elle n'avait pas été crée pour assister à la création du monde pour finir térassé par un nouveau venu, elle rit intérieurement, si la réponse se révelerait être positive, elle l'abattrait sur le champ, elle n'avait plus de temps à perdre, elle devait accomplir son devoir.
Elle étendit son esprit et toucha celui du voleur, "quel heureux hasard... un maître sorcier sictaril", Gaël se relva et elle sentit sa main sur sa hanche, elle sentit l'énergie de Bleak se répendre alentour.
Un léger vent souffla, les derniers filaments d'énergie de l'amphore s'évanouirent, le ciel s'éclaircit, les recouvrant de lumière.

_________________


Invité Faîtes attention à vous..

*Elle's theme *(actualisez, ça ne marche pas tout le temps -_-")
http://www.seeqpod.com/search/?plid=c1720226e7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyle Gaël Sarna
~Admin/ Général des forces sictayannes~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 20/05/2008
Age : 23
Localisation : Que de mystères...

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Retrouvailles...   Jeu 15 Jan - 19:00

Gaël n'en revenait pas, il voyait pour la seconde fois de sa vie sa chère grand-mère... D'heureux souvenirs fusèrent dans son esprit, un kaléideoscope de bonheur et de joie... Sa grand-mère disparut et il revint à la réalité, il sentit l'esprit de Bleak s'imiscer dans le sien...

"Gaël... ta destination n'est pas là, l'humaine au cheveux de feu est sur les terres des Dieux... laissez moi vous enmener... je te reserve un cadeau des plus incroyables!"

Lyle Gaël réouvrit les yeux et sourit, partir, il ne demandait que ça, il se releva, s'approcha d'Elle et l'enlaça, elle lui répondit par un grognement, indiquant que le moment était mal venu... mais le sictaril n'en avait cure, il serra sa poitrine et comprima ses seins avec son avant-bras et la plaqua sur son torse, elle voulut parler mais il saisit la garde de Bleak et ils disparurent.

*Maintenant*

Le sms envoyé, Gaël lacha Elle, visiblement en colère elle lui attrapa le menton mais Lyle l'embrassa, il éclata de rire.

"Arrête avec ça... arrête avec lui, notre but est de prévenir Selphyr d'un éventuel complot ou bien de détruire le maître sorcier... se préocupper de cet homme là n'était qu'une perte de temps, allons à Lumière d'Estha.
-Nous sommes à plusieurs jours de voyages... il nous rattrapera...
-Mais ce serait ne compter sur Bleak mon amour...
-Bleak?
-Héhéhéhéhé... Ouvre la danse ma belle"

Lyle fit apparaître son raiten, y fit monter Elle puis se plaça devant elle, elle enserra son torse musclé de ses bras et serra ses cuisses contre les siennes. L'Homme de l'Ombre caressa l'onyx ornant le pommeau de son épée, celui-ci s'illumina, émettant une lumière sombre...
Il fit démarrer le raiten et s'éleva, Lyle savait que le haut-deltau était toujours là, mais avant qu'il ne les trouve, ils seraient déjà loin...
L'air frais de la nuit fit voleter ses cheveux platines, découvrant ainsi ses deux yeux, ceux-ci brillaient avec intensité, lui donnant un regard difficile à supporter. Un point de noirceur apparut dans le ciel.

"Accroche toi Elle! Bleak! Maintenant!"

Le raiten fut attiré vers le trou noir, Elle étouffa un cri, Gaël riait avec hystérie, il traversèrent...

Une immense route sombre s'étendait devant eux, de part et d'autre du Néant, tous les cent mètres une borne lumineuse clignotait, des arbres squeletiques apparurent, dressant leur épouvantable silhouette dans la noirceur, ils accueillaient sur leurs branches des yeux tourmentés en guise de feuilles. De la route se dégagait une vilenie latente, des bras surgissait du sol, essayant d'attraper l'engin motorisé.
Une forêt... mais quelle forêt? Son nom? Le Champ de la Solitude... la chair des arbres, putride et pestilencielle, le sol recouvert de corps torturés. était-ce un rêve?
Gaël ajusta ses lunettes de soleil sur son nez, il regarda Elle qui semblait, à sa grande surprise, terrifiée, le sictaril déposa sur ses lèvres un délicat baiser puis se reconcentra sur la route de l'Obscure... plongée des les Abysses de l'Enfer, dans les tréfonds de l'Inframonde, cette route conduisait en ligne droite à la destination désirée en temps constant... une heure et sept secondes précisemment, que ce soit pour parcourir cinquante mètre ou dix milles kilomètres, une heure et sept secondes, tout le temps, constemment... irrémédiablement...
Cette route, crée autrefois par les âmes déchues, par les échecs de la Création divine, par la souffrance elle-même, et c'est cette route qu'ils empruntaient... Juliaan, telle était son nom.
Gaël cessa de compter le nombre de bornes, il admira les paysages mornes et chaotiques, cette beauté terrifiante l'émerveilait. L'atmosphère, plus dégueulasse que le baiser d'une goule, était opressante, des choeurs envoûtant s'élevait du Vide, aussi magnifiques que le Crépuscule, ils les accompagnèrent pendant d'interminables minutes... le bruit d'une goutte de pluie pénétrant une flaque résonna, des complaintes de pleureuses engourdirent les pensées. Une jambe heurta l'épaule de Lyle Gaël, celui-ci leva la tête, suspendu à des arbres pouris, une forêt de pendu s'étendait à perte de vue, il fixa leur visage pris dans une éternelle putréfaction... des lambeaux de peau tombaient en pluie, répendant sur la route un tapis fétide. Bientôt les pendus disparurent firent place à une plaine recouverte de cendres... la pluie de peau se changea en une pluie de sang glacé...
Lyle ne se laissa pas décontenancé par cette terre de cauchemars... car
rien, rien ne pouvait les arrêter, peut-être un dieu? Mais quel dieu oserait s'aventurer dans un endroit de ténèbres et de souffrance, un lieu crée par leurs propres hontes, les premières créatures... celles dont le nom a été repris... les démons.
Les démons de l'Obscur sont de lointains cousins des démons qui traquent les Survivants, et Gaël et le descendant d'un des plus imporants démon de l'Obscur...
Un point de lumière apparut, il traversèrent...

Le vent frais lui fouetta le visage, Elle ouvrit ses yeux, sa respiration se calma... ils étaient à Lumière d'Estha. Gaël huma l'air, c'était le première fois qu'il voyait la mer, là-bas, dans l'Empire, il n'y avait que des lacs, certains aussi grands que des petites mers... mais l'odeurs des embruns était unique, il posa le raiten et, sans se soucier de savoir s'ils étaient observés, il retira ses bottes, retroussa son pantalon noir et trempa ses molets musculeux dans l'eau, le sel lui gratta la peau, il n'y resta que quelques minutes, mais ces quelques minutes le remplirent de bonheur...
Il sentit, au loin une forte présence démoniaque, il s'assombrit en pensant à eux, le destin de Bleak était de rassembler les démons et de n'en faire qu'un peuple, un peuple uni et destructeur, mais ayant renoncé ce destin, l'épée avait désormais pour mission de semer la Discorde partout où elle frappait... Gaël la dégaina et la planta dans le sable.

"Ressource toi ma Belle"

Il se percha sur un rocher et contemplant le monde... il se sentait bien, cette traversée morbide semblait l'avoir ressourcé, l'avoir revigoré, il se demanda jusqu'à où s'étendraient ses particularités démoniaques, peut-être connaisait la réponse... mais il ne voulait pas l'entendre, du moins pas maintenant.
Il s'écarta un peu et accueillit dans ses bras Elle, il pouvait accomplir l'un de ses fantasmes... faire l'amour sur une plage de sable, il eut un sourire coquin et retira doucement les vêtements de son aimée...
Il reagardèrent les étoiles, les vagues léchant leur corps... leurs sens assouvis.

_________________

Invité viens à moi...
Gnihihi:http://bob-le-revenant.labrute.fr

Lyle Gaël's theme (actualisez ça marche pas à tous les coups)
http://www.seeqpod.com/search/?plid=1b645e88ba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zero-sum.forumactif.org/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynara :: Kerzen, territoire des Cyborgs :: Les landes de Lorâ-
Sauter vers: