Ynara

Venez découvrir un monde où magie et technologie de pointe se côtoient pour ne former plus qu'un...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La cavale de Lélé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Meekh Jylenth
~Admin~
avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 108
Localisation : Regarde sur ta carte, imbécile !

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: n   Jeu 5 Mar - 23:56

Le membre 'Leika Mendeliev' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat' : 1 (T^T Pourquoooooi )

_________________
Vive http://monsieur-zzzzz.labrute.fr !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ynara.forum-actif.net
Lyle Gaël Sarna
~Admin/ Général des forces sictayannes~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 20/05/2008
Age : 23
Localisation : Que de mystères...

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Ven 6 Mar - 20:57

Leika sauta vers lui à très haute vitesse. Lyle se sentit tirer vers Leika lorsque celle-ci frappa l'une des attaches de Jalaan, son coeur s'arrêta une seconde, "oh non..." il tira et recula, la lame de Leika s'abbatit mollement sur le sol, il avait évité le coup avec maîtrise, mais il semblait que Leika avait raté le sien. Il devait profiter de cette ouverture dans la garde de Leika, elle avait vraiment "foiré".

*Je comprend, elle a voulu me feinter, s'approcher ainsi de l'ombre, se mettre dans une situation d'infériotrité pour me rendre plus distrait car l'ombre est mon élément, puis d'un rapide mouvement elle a voulu détruire les attaches de Jalaan, la folle, il aurait pu s'énerver, il faut que riposte, et vite*

Lyle fit une vrille les trois fragments se rassemblèrent.
Clanc! Clanc! Il s'assemblèrent pour reformer le javelot d'origine, Gaël fondit et frappa avec rapidité, il visa l'épaule articulant le bras occupé de Leika.
Il invoqua les ombres avec lui pour se donenr rapidité et grâce, il fondit sur la nephen avec un rire sombre.

[Désolé c'est court =/ ]

_________________

Invité viens à moi...
Gnihihi:http://bob-le-revenant.labrute.fr

Lyle Gaël's theme (actualisez ça marche pas à tous les coups)
http://www.seeqpod.com/search/?plid=1b645e88ba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zero-sum.forumactif.org/index.htm
Meekh Jylenth
~Admin~
avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 108
Localisation : Regarde sur ta carte, imbécile !

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Ven 6 Mar - 20:57

Le membre 'Lyle Gaël Sarna' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat' : 5 +2=7 x]

_________________
Vive http://monsieur-zzzzz.labrute.fr !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ynara.forum-actif.net
Leika Mendeliev
~Admin/The parrain/Général de Delnar~
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 21/04/2008
Age : 23
Localisation : A un endroit où je ne peux pas voir ta face idiote xD

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: ù   Ven 6 Mar - 23:18

(Gnié je me fais laminer, c'est injuste >.< j'vais le dire à ma môman !)

Leika jura. L'attache s'était presque rompue, mais pas jusqu'au bout ! Elle avait échoué... Et ne pouvait plus parer à présent. Son épée lui échappa des mains. Leika, réatterit sur le sol, juste à temps pour voir Lyle, qui avait reformé sa lance, la lancer le droit sur elle. Elle tenta de protéger mais il était déjà trop tard. Elle put seulement dévier le coup pour qu'il touche le bas de son épaule, et non le haut où cela faisait le plus mal. La pointe s'enfonça dans sa peau, provoquant une douleur vive qui lui fit se serrer les dents. Quand elle ressortit, Leika organisa désespérement sa défense. Sans arme pour se protéger, elle para avec son corps, stoppant le javelot avec sa main gauche pour éviter qu'il pénétre ailleurs, tout en s'arrageant pour se déplacer loin de la zone d'ombre. Elle para un autre coup avec le bras de la même main et enfin, elle put reculer suffisament pour avoir une marge. L'état de son membre était déplorable. Tout ensanglanté, il la gênait quand elle bougeait. Tant pis, elle allait faire avec. Un guerrier n'avait pas le droit de se plaindre. Pour le moment, elle devait seulement songer à récupérer une arme. Si elle avait du temps, elle se ferait un bandage. Heureusement, ils se battaient dans une armurerie. Il devait avoir des tonnes d'engins mortels pour se défendre. Alors qu'elle cherchait à localiser les épées les plus proches, un tintement sous ses pieds l'arrêta. Quelle chance ! Elle se trouvait juste sur la pile d'épées qu'elle avait jugé "mauvaises" tout à l'heure. Elle en prit une, fit la grimace.
et se remit en position, juste à temps pour parer. Elle était beaucoup trop légère et trop fine. Il fallait qu'elle récupère la sienne à tout prix. Mais elle avait glissé en pleine zone d'ombre. En y allant, elle prendrait le risque de se faire encercler. A moins que... Une expression résolue s'afficha sur le visage de la générale. Il y avait une solution, même si elle n'en avait pas voulu en arriver là.


*Si je veux gagner, c'est le seul moyen... Et puis, ce n'est pas encore la libération totale... Je ne trahirai pas la promesse du Général.*

En tant que Nephen, Leika avait un certain contrôle sur son corps mécanique. Elle pouvait privilégier certaines zones du corps en dépit d'autres, grâce à son cerveau qui utilisait 60% de ses capacités, contrairement aux humains qui n'en utilisaient même pas 10%. Il existait même un mode où son cerveau pouvait tourner à 100%. La fameuse libération, ou "débridage". Celui-ci lui avait été défendu. Elle ne l'avait utilisé qu'une seule fois.
Alors, la jeune femme coupa toute alimentation à son bras meurtri, qui pendit mollement sur son flanc, et mit l'énergie obtenue dans ses jambes, boostant ainsi sa rapidité. Sa tête gémit, comme toutes les fois qu'elle contrôlait son organisme. Leika, sachant que cet effet ne serait que temporaire, décida de jouer le tout pour le tout. Comme flèche, à une vitesse qui avait doublé voire triplé, elle passa près de Lyle, l'esquiva et l'attaqua, et plongea tout droit vers l'endroit où était son épée. S'en saissisant, elle jeta l'autre avec un sourire de victoire. Puis, elle se replaça à la marge de la zone d'ombre, en ressortit, et fit retourner ses caractéristiques à la normale. Ensuite, elle mit l'énergie qu'ellle avait ajouté dans ses jambes dans son bras droit. Autant augmenter sa force. Car Leika, maintenant que Jalaan avat retrouvé son état de javelot, n'avait aucun endroit où le frapper pour le détruire. Et son désavantage nuisait à l'accomplissement de son plan. Jouant le tout pour le tout, elle fondit sur son adversaire, et le frappa de toute sa force, au niveau de la main. Le combat devait être égal.

_________________


Invité tu cherches l'embrouille x]
¤Leika's theme¤
http://www.deezer.com/track/539347
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akenia.superforum.fr
Meekh Jylenth
~Admin~
avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 108
Localisation : Regarde sur ta carte, imbécile !

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: ù   Ven 6 Mar - 23:18

Le membre 'Leika Mendeliev' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat' : 6 (muhahaha !)

_________________
Vive http://monsieur-zzzzz.labrute.fr !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ynara.forum-actif.net
Lyle Gaël Sarna
~Admin/ Général des forces sictayannes~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 20/05/2008
Age : 23
Localisation : Que de mystères...

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Ven 6 Mar - 23:44

Gaël recula vivement et extraya Jalaan du membre de son adversaire, il fit un bond en arrière, Leika semblait souffrir puis d'un coup elle gémit et fusa à travers la pièce, Lyle virevolta elle avait déjà récupéré son épée, elle lui sauta dessus. La lame fit exploser les tissus externes, mettant à nu le bras bionique, celui-ci ne fut pas endommagé, rien ne pouvait le détruire sauf le la grand Destructeur, mais vingt milles lieu sous le lac, il ne pouvait rien. Même si à première vue le bras ne fut juste découvert, pour Lyle c'était comme si on le lui avait tranché... Il hurla et laissa tomber son javelot, il plaqua son bras contre son torse, il fallait moins d'une heure pour que tout soit reconstitué mais il n'avait pas le temps d'attendre. Il fallait qu'il cesse de geindre, "je ne suis pas n'importe qui..." son cri de douleur se mua en un rire hystérique.
Un petit déclic dans sa tête se fit.

*"-Allons allons... tu ne vas te laisser abattre pour si peu hmm?
-Qu'es-tu?!
-Je suis Toi, je suis ton Soi, celui qui a supporté la douleur étant enfant, celui qui a combattu pour la liberté... pourquoi refouler toute cette haine? Fais de ta colère une force... comme tu le faisais avant.
-Retrouvons-nous d'abord...
-Soit..."

Lyle fut pris de spasmes violent, plongé dans l'ombre il savait que Leika ne l'attaquerai pas, l'Ombre s'engouffra dans sa bouche, par ses narines, par ses oreilles, par ses pores. Puis doucement Lyle rit, un rire glacial et sournois...
Il fusionna dans l'ombre, son membre meurtri le gênait... il ne savait plus quelle arme employer... il analysa la situation, sa caméra connectée à son cerveau enregistra maintes informations en une fraction de secondes, Gaël sourit, un sourire malheureusement invisible. Il dégaina de sa main gauche son E-416.

*Prépare toi à chanter mon doux No-Lie..Cette fille était une nephen? Elle est robotisée de part et d'autre... son crâne est une unité centrale en gros, mais lui tirer dans le crâne la tuerait, et je ne veux pas cela... elle semble avoir repris le contrôle de son bras, il va falloir que je l'handicape plus gravement...*

Lyle sortit de l'ombre, il sauta sur le côté, enclencha du pouce gauche le mode mitraillette et tira sur Leika, sa cible? l'abdoment de la jeune femme "en espérant que l'artère abdominale se rompe...", il atterit avec grâce et souplesse.

_________________

Invité viens à moi...
Gnihihi:http://bob-le-revenant.labrute.fr

Lyle Gaël's theme (actualisez ça marche pas à tous les coups)
http://www.seeqpod.com/search/?plid=1b645e88ba


Dernière édition par Lyle Gaël Sarna le Ven 6 Mar - 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zero-sum.forumactif.org/index.htm
Meekh Jylenth
~Admin~
avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 108
Localisation : Regarde sur ta carte, imbécile !

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Ven 6 Mar - 23:44

Le membre 'Lyle Gaël Sarna' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat' : 6 [ma pauvre chéri...]

_________________
Vive http://monsieur-zzzzz.labrute.fr !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ynara.forum-actif.net
Leika Mendeliev
~Admin/The parrain/Général de Delnar~
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 21/04/2008
Age : 23
Localisation : A un endroit où je ne peux pas voir ta face idiote xD

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Sam 7 Mar - 23:13

(Pff, j'ai encore perdu mon épée... *air blasé*)

Incroyable ! Elle avait agi sans stratégie apparente et elle avait réussi son coup. Le pauvre Sictaril avait son bras explosé. Leika, sans émotion, attendait en posiion de défense. Même s'il n'y avait pas de place pour la pitié dans un combat, son honneur et son rang lui imposaient de pas s'attaquer à un adversaire n'ayant pas les moyens de se défendre. Elle constata avec surprise que derrière sa peau se cachaient tout un fatras de métal et de ils. Se pourrait -il... qu'il soit comme elle ? Quoiqu'il en soit, il n'y avait pas de temps pour les questions. Pour l'instant, son seul objectif était de remporter ce combat. Déchirant la jambe droite de son uniforme à l'aide de son épée, elle élabora rapidement un bandage de secours qu'elle enroula autour de son bras blessé, et elle réfléchit à un plan de secours.

*Ok... Ce n'est plus le temps de tergiverser. Je ne sais pas s'il compte utiliser ses deux épées mais comme il ne l'a pas fait maintenant, c'est très peu probable. Il faut que j'arrête de compter sur ça. Ellesmanil m'aurait été beaucoup plus utile ! Je ne connais pas les pouvoirs de ce vieux machin, mais il a l'air ordinaire, dommage, cela m'aurait beaucoup aidé s'il avait été ensorcelé. Voyons... il a perdu son javelot, que peut-il utiliser d'autre ? Ses armes à feu. Ce n'est pas très pratique contre un adversaire au corps à corps. Hum. Il n'y a plus trop de points faibles à exploiter dans son mode de combat. Il ne reste plus que ceux liés à son caractère, au terrain, et à la situation actu... Merde ! Que fait-il ?*

Coupée dans ses pensées, Leika se focalisa sur les mouvements de l'ennemi. Il avait fusionné avec l'ombre. Enfin ! Mais cela arrvait trop tôt dans ses plans. Elle n'avait toujours pas de lumière. Leika se remit en vigilance maximale, mais son bras et les récents efforts qu'elle avait fait pour contrôler son corps la lançaient. Le tir arriva d'un endroit où elle ne s'attendait pas. Aucune importance. Elle n'avait qu'a esquiver. Elle se cabra, se baissa, recula, de manière à éviter toutes les balles. Ses jambes répondaient moins bien que d'habitude, à son grand énervement. Lorsque la sacadde fut finie, Leika se redressa, un sourire narquois vrillé sur son visage. C'est tout ? pensait elle. Soudain, elle ressentit une nette brûlure au niveau de son abdomen. Incrédule, elle baissa les yeux. Une tache écarlate s'étalait sur tout son bas ventre. Pas un, mais deux projectibles avait réussi à y pénétrer.

*Imp... Impossible ! Comment a t-il pû ? C'est pas normal, il a dû augmenter sa vitesse ou un truc du genre ! J'avais tout esquivé*

L'évidence la frappa comme un boulet. Ce n'était pas lui qui avait accéléré. C'était elle qui avait ralenti. Fichue Nephenisation... Elle avait mal, trop mal. La douleur la forçait à se mettre à genoux. Un mélange d'appétit et de brûlures déchirantes l'habitait. Heureusement, quelque chose semblait arrêter la soif de sang dont elle avait été victime ces dernières heures et la faim qu'elle éprouva cessa aussi vite qu'ele était arrivée. Leika voulait a tout prix se relever mais elle ne pouvait pas. Sa vision se troublait. La silhouette de Lyle, qu'elle toisait haineusement, devenait floue. Elle cria, cependant ce ne fut pas un cri de douleur :
-Non ! Je ne veux pas rester à terre ! Il faut... Je me battrais jusqu'au bout !

Elle tenta désespérément de se relever, voulut se servir de sa lame pour s'aider mais elle s'aperçut qu'elle avait à nouveau laisser tomber et jura rageusement. Usant toute son énergie, elle se hissa, tenant son abdomen d'un bras. La volonté qu'on lisait dans ses yeux était inébranlable.
-J'en ai marre de cette stratégie à la con ! Au diable les promesses faite à cet imbécile qui n'est même pas capable de masquer convenablement sa mort ! Je ne permettrai pas qu'on touche à ma fierté...

La jeune femme ne supportait tout bonnement pas l'échec, et ne pouvait réfréner sa frustration. Sous le coup de la colère, elle avait décidé de mobiliser toutes ses ressources. Les conséquences, elle verrait ça plus tard. Cherchant dans sa mémoire la formule nécéssaire au débridage, elle finit par la trouver, fit glisser deux poignards dans sa main droite, enclencha son revolver dans sa main gauche puis déclara d'une voix neutre :
-00164587. Désactivation du verrouillage du produit #001.

Dans sa tête, une voix féminine lui répondit :
-Vous confirmez ?
-Je confirme !

Aussitôt, Leika sentit une vague d'énergie pure l'envahir. Son regard étincela. Désormais, elle pouvait voir la moindre bactérie, le moindre grain de poussière gisant sur le sol. Les sons les plus infimes n'avaient plus de secrets pour elle. Ces modifications étaient invibles. Pourtant, Leika avait l'impression qu'elle venait d'accèder à un nouveau monde, un monde où elle aurait tous les pouvoirs. La pointe de culpabilité qu'elle éprouva fut chassée par un sensation de puissance et d'ivresse. Elle fit tournoyer son poignard dans sa main, si vite qu'on avait l'impression qu'il n'y avait rien. Son cerveau analysant, disséquant tout à une cadence inouie, elle se tourna vers Lyle, et sut instantément où elle devait attaquer, et quand. Elle se précipita sur lui tellement vite que la terre se fendit sous ses pas. Attrapant une nouvelle épée par terre, elle porta un coup de taille de façon à lui arracher la mitraillette des mains. En même temps, ses poignards plongeaient droit sur son autre bras. Sa force la grisait, lui faisait oublier toutes ses blessures. Elle était devenue une vraie machine à tuer. Rien ne pouvait la stopper.
Hormis son propre corps.

_________________


Invité tu cherches l'embrouille x]
¤Leika's theme¤
http://www.deezer.com/track/539347
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akenia.superforum.fr
Meekh Jylenth
~Admin~
avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 108
Localisation : Regarde sur ta carte, imbécile !

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Sam 7 Mar - 23:13

Le membre 'Leika Mendeliev' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat' : 2 (c'pas juuste =___= Je sors ma super attaque de la mort qui tue, au risque de crever et l'autre débile de dé me met 2 ? Mais où va le monde T^T)

_________________
Vive http://monsieur-zzzzz.labrute.fr !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ynara.forum-actif.net
Lyle Gaël Sarna
~Admin/ Général des forces sictayannes~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 20/05/2008
Age : 23
Localisation : Que de mystères...

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Dim 8 Mar - 15:34

Gaël se délecta de la souffrance de son adversaire rampant sur le sol, il vit dans ses yeux la haine qu'elle éprouvait envers lui, il se passa la langue sur les lèvres, la haine et la douleur avaient si bon goût.

-00164587. Désactivation du verrouillage du produit #001.

*Hmm qu'est-ce donc que ce babil?... Hé! Minute! Ce timbre de voix! Il est identique à celui que j'adopte pour activer diverses fonctions de mon organisme... serait-ce ça?!*

Leika se releva avec rapidité, le regard de Lyle s'assombrit, il activa le mode ralenti de sa caméra et dédoubla sa vision, son oeil gauche lui approtait les images réelles, son oeil caméra, lui, ralentissait et synchronisait les images. Il la vit bondir avec une rapidité fulgurante, le sol se fendit, Gaël sourit, Leika lui assena un coup de taille visant sa main et projetta ses poignards vers l'autre. Le cerveau de Gaël fit tout, pouvant contrôler différentes parties de son corps à part il pouvait aussi agir de manière autonome.
Des ombres enveloppèrent son corps cete union entre les ombres et les capacités cérébrales étaient uniques, Gaël se courba à une vitesse supérieure à celle du son et fit un arc avec son corps et se redressa en un poirier parfait, la lame passa devant lui sans rien lui faire, il se dressa sur un bras, dégaina Prayer avec une rapidité surnaturelle et la fit tournoyer, protégeant son corps, les poignard furent détruit au contact de la lame tournoyante. Une corps humain n'aurait certainement pas supporté une telle vitesse et une telle pression.
Gaël éclata de rire, il fit disparaître Prayer tendit le bras gauche vers Leika, le droit, il le tint droit sur sa hanche droite. Il prit son inspiration et fondit, glissant dans l'air, vers Leika, le bang caractérisitque au passage du mur du son retentit, il laissa derrière lui une traînée d'ombre qui garda quelques secondes sa forme. Il était presque sortit du corps de Leika, il releva son bras droit, le mit en contact de son adversaire et tira, il sortit du corps de Leika et s'arrêta quelques mètre plus loin, le bras droit levé, le canon de No-Lie braqué vers le plafond.
Il ne savait s'il l'avait eu, en tout cas elle n'aurait pu l'éviter, lorsqu'il traversait un corps, la victime ne ressentait plus rien, le système nerveux était pendant une fraction de seconde mis en pause, puis lorsqu'il le quittait, toutes les informations revenait d'un seul coup. Malheureusement, son bras gauche lui permettait d'accomplir cette action, sa main droite le faisait atrocement souffrir, elle tremblait, le coup aurait pu partir à côté et laisser Leika indemme, ou il aurait très bien pu avoir l'effet excompté et lui perforer les poumons.
Il expira, et se retourna...

_________________

Invité viens à moi...
Gnihihi:http://bob-le-revenant.labrute.fr

Lyle Gaël's theme (actualisez ça marche pas à tous les coups)
http://www.seeqpod.com/search/?plid=1b645e88ba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zero-sum.forumactif.org/index.htm
Meekh Jylenth
~Admin~
avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 108
Localisation : Regarde sur ta carte, imbécile !

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Dim 8 Mar - 15:34

Le membre 'Lyle Gaël Sarna' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat' : 5 [ =D ]

_________________
Vive http://monsieur-zzzzz.labrute.fr !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ynara.forum-actif.net
Leika Mendeliev
~Admin/The parrain/Général de Delnar~
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 21/04/2008
Age : 23
Localisation : A un endroit où je ne peux pas voir ta face idiote xD

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Dim 8 Mar - 22:41

(et merde... quatre blessures légéres, j'ai gagné perdu -_____- Sayonara minna !)

Les sourcils de Leika se froncèrent. Il l'avait évité et avait détruit ses poignards. Une onde de colère l'envahit. Ainsi, depuis le début, il s'était retenu et avait masqué ses véritables capacités... Le traître ! Elle avait eu tort de sous-évaluer ses armes et de se focaliser sur ses maudites doubles-lames. Et elle sentait qu'elle allait payer cher le prix de son erreur. Lyle avait disparu, il utilisait l'ombre. Cela tombait mal. Rien ne pouvait la protéger, hormis son pistolet intégré, mais que pouvait il faire contre quelque chose d'immatériel ? Désemparée, la jeune femme esquissa un ridicule mouvement de protection. Inutile... Elle eut soudainement l'impression que quelque chose s'infiltrait en elle, quelque chose de mauvais. Puis ce fit le noir. Le noir total. Ses sens parfaits étaient réduits à l'impuissance. Les pourcentages ne valaient plus rien. Cette sensation effroyable dura quelques secondes. Ensuite, Leika retrouva tous ses moyens. A son grand regret. La douleur qu'elle éprouva à ce moment fut telle qu'elle cracha du sang. Stressés, elle activa le mode rayons X de sa vision et examina sa cage thoracique, qui semblait être l'endroit touché. Ses organes n'avaient rien. Seulement quelques vaisseaux avaient éclaté sur son poumon et formaient une trainée rougeâtre, mais le coup avaient été trop hésitant pour être vraiment grave. Alors pourquoi avait elle si mal, au point que des frissons la parcouraient, et qu'elle se tenait sans défense, incapable de bouger ? Leika se rappella de la conversation qu'elle avait eu avec son maître, il y a bien longtemps.

*Tu sais Leika, tu as déjà une constitution fragile...
-Pourquoi ?
-Parce que, comme tu le sais, tu es la première Nephen. Tu n'es pas totalement au point par rapport à d'autres. Cela exclut totalement l'utilisation de la libération. Elle utilise toutes les capacités de ton organisme, et comme les tiennes sont...instables, à la moindre perturbation, tu pourrais mourir. Il suffit juste que ton corps soit un minimum abimé pour qu'il déraille. Tu vois, c'est comme un barrage. Il est fort, mais si on le sape, il cède. Alors, promets-moi une chose, Leika. N'utilise cette technique que... pour défendre un être cher. (au secours, on se croirait dans Naruto O___O)
-D'accord, Général !
En fin de compte, j'ai brisé la promesse... Et le seul être cher que j'aurais voulu défendre, je n'ai pas pû par ma lâcheté...*

Paralysée, Leika sentit sa prodigieuse force s'en aller petit à petit. Ses membres étaient endoloris, sa vision obscurcie et ses pensées confuses. elle s'indigna, se débattit. Elle voulait combattre ! On ne l'entendit pas de cette façon, et après avoir rejeté un nouveau flot de sang, ses jambes furent incapables de la retenir et elle chuta comme une masse. Sonnée, elle tenta furieusement de se relever. Rien ne répondait. Rien ne voulait bouger.
*Non, non, cela ne doit pas se finir ainsi ! Je refuse de perdre ! Je veux bouger !*

Au prix d'efforts insoutenables, elle arriva à fléchir ses genoux et tenta de se redresser. Peu importe les moyens, elle remporterait ce combat. Cet idiot allait payer le prix de ce qui lui avait fait. Delnar ne serait pas déshonoré une fois de plus par sa faute. Alors que son dos se déplaçait, une main vint l'arrêter et la poussa fermement à terre. Malgré qu'elle ne distinguait que des formes et des couleurs, elle parvint à reconnaitre le patron de la boutique. Celui-ci lui dit fermement :
-Arrête. Tu ne feras qu'aggraver ton état et te ridiculiser encore plus.

Secouée de rage par ses mots, Leika parvint par miracle à lancer son poing à la figure du marchand, qui repoussa sans peine son attaque frêle. Leika soutenu son regard le mieux qu'elle put. Un ange passa. Puis, le Sictaril murmura, si bas que seulement la jeune femme l'entendit :
-Tu ne voudrais pas me trahir une deuxième fois, Leika ?

Les yeux de Leika s'écarquillèrent, elle cessa de lutter. Cette voix... cette attitude. Impossible ! Etait-ce... Il lui sourit. Mais lorsqu'il reprit la parole, toute ressemblance avec son père s'évanouit. Il pesta contre le fatras qu'ils avaient fichu dans sa boutique, lui tourna le dos et entreprit de tout ranger. Sans pouvoir rien faire, Leika le regarda partir, ses yeux gris teintés de tristesse et d'incompréhension. Il l'abandonnait une nouvelle fois. A moins qu'ele n'ai rêver, que son état lui faisait perdre toute logique et qu'elle prenait les armuriers sictarils pour d'ex-généraux delnariens. Leika respecta cependant cette intervention. D'un ton faible, elle déclara :
-Tu as gagné... Je ne suis plus autorisée à me battre -elle ajouta à l'adresse de son maître, ignorant si il lui répondrait-. Je... je suis... désolée...

Ayant usé ses dernières forces, elle s'évanouit
. (gomen pour la niaiserie de ce post ^^')

_________________


Invité tu cherches l'embrouille x]
¤Leika's theme¤
http://www.deezer.com/track/539347
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akenia.superforum.fr
Lyle Gaël Sarna
~Admin/ Général des forces sictayannes~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 20/05/2008
Age : 23
Localisation : Que de mystères...

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Dim 8 Mar - 23:14

Gaël se retourna il vit Leika suffoquer... il vit lutter contre la douleur mais elle craqua, elle s'écroula dans un bruit mat sur le sol, il observa avec délice ses mimiques, elle essayait de se relever mais elle ne pouvait plus rien... elle avait perdu et il avait gagné... il s'en sortait avec son bras droit endommagé tout de même.
Il leva le nez vers le plafond et inspira profondément, il rit doucement, Jayke s'approcha de Leika et la ramena à la réalité, cette réalité qu'elle ne semblait pas accepter... la défaite.

*Bon si tout est fini... je vais tâcher d'endiguer cette fichue douleur. Reconsitution du bras! pensa t-il*

Des petites aiguilles surgir de l'armature indégradable du bras, elle s'étirèrent jusqu'à ses biceps musclés elle piquèrent et prélevèrent des tissus, elle se replièrent et apposèrent le tissu sur le bras... la cube de chair qu'elle lui avait arraché commença à se recréer, les parties molles déconnectées suite au choc se reconnectèrent, en qulques secondes son bras retrouva son état d'origine mais la douleur était toujours là, il n'était pas encore parfaitement reconstitué, il lui fallait attendre.

-Tu as gagné... Je ne suis plus autorisée à me battre -elle ajouta à l'adresse de son maître, ignorant si il lui répondrait-. Je... je suis... désolée...
-Aller dors très chère... hmm... je ferais mieux de l'amener à Elle le plus vite possible... Jayke j'aurais aussi besoin du tout dernier raiten... Jayke?... Jayke?!

L'armurier riait si fort qu'il se tenait le ventre, il s'arrêta avec peine et prit la commande de Lyle.

-Tu.. tu le trouveras dans le hangar 4 du parc Nostys, oulalala, la raclée que tu lui a flanquée la pauvre!
-Mouais! Je vais te laisser.

Lyle arracha le haut de Leika, il retira les balles présentes dans son corps, il détourna les yeux lorsqu'il lui banda les seins [Meekh : affraid Waaa quel style !!! =p Lélé : Ouais, c'est trooop classe x] ], puis il posa de nouveau les yeux sur elle et pendant son ventre et tout son bras. Ces pansements désinfectait les plaies et les protégeaient. Il lui remit son haut déchiré et la hissa sur son épaule gauche, il parcouru la ville. Les Elanimariis le regardèrent étrangement, ce qui était fort compréhensible, voire un homme aussi beau et aussi bien bâti transportant sur ses épaules une sublime jeune file à la tête balotante, ainsi que des sacs de shooping pendus au bras...
Lyle n'en avait cure... l'avis des autres lui importait peu, il traversa ainsi la ville, il s'arrêta devant l'immense tour d'acier et de cristalocier où trônait son appartement, il sortit de sa poche un trousseau de pass, l'un était blanc, l'autre rouge, l'autre noir. Il passa le blanc devant un capteur et la porte d'entrée en cristalocier s'ouvrit, elle se ferma immédiatement après son passage, il pénétra dans le l'ascenceur, il arriva lui et son fardeau devant son palier, il passa de nouveau le pass blanc, puis le noir, la porte s'ouvrit, dévoilant son appartement bien-aimé, il retira avec difficulté ses bottes, puis ses chaussettes, ses pieds fins touchèrent le sol froid, ce contact le revigora, il admira son appartement blanc, argentéet noir de plus de 200m², il allongea Leika sur le canapé blanc. Il s'assit sur le fauteuil et enfouit ses orteils dans le tapis blanc couvrant le sol du salon. Il allongea ses bras sur le dossier et ferma les yeux, il se remémorra les séquences du combat, il chargea le film de sa caméra, il le visionna.
Il regarda No-Lie:
Spoiler:
 
celui-ci vibrait d'une énergie intense. Il le caressa doucement, il se releva prestement et se diriga vers la cuisine, noire, luisante par sa propreté, il fit un nectar du Délice qu'il savoura, en extase. Il marcha jusqu'à Leika, lui prit le poûl, "hmm son état semble stable, tant mieux". Il marcha jusqu'à sa chambre, il entendit Elle rentrer, Il vint à sa rencontre, celle-ci était accompagnée par sa soeur Calleigh il les étreignit et embrassa tendrement Elle.

"Je vais prendre une bonne douche... veille sur elle..."

Elle lui répondit par un sourire, elle avait vu le combat, celle-ci possédait un écran connecté à la caméra de Lyle, celui-ci pouvait lui montrer les images qu'elle voyait. La divine haute deltau s'assit avec grâce près de la nephen. Gaël retira sa veste et la regarda avec tristesse, elle était en maints endroits déchirées...

*Après tout je l'ai en double celle-là...*

Il fouilla dans ses sacs et ressorit l'ensemble blanc qu'il venait d'acheter il sourit, il était vraiment fière de cette trouvaille. Il se dénuda et entra dans la douche, il activa le mode massage et laissa le jet d'eau chaude et la vapeur délier ses muscles, détendre sa peau, il soupira de contentement.
Il se toucha le bras, la douleur s'était estompé, tant mieux, il sourit de plus belle et leva les mains, s'étirant, il activa un jet d'eau plus vigoureux.

Il tendit l'oreille, il entendait Calleigh et Elle discuter...

*Hmm?... elles parlent du bébé, d'ailleurs il faudrait que je chercher un prénom qui conviendra à ma fille...*

_________________

Invité viens à moi...
Gnihihi:http://bob-le-revenant.labrute.fr

Lyle Gaël's theme (actualisez ça marche pas à tous les coups)
http://www.seeqpod.com/search/?plid=1b645e88ba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zero-sum.forumactif.org/index.htm
Leika Mendeliev
~Admin/The parrain/Général de Delnar~
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 21/04/2008
Age : 23
Localisation : A un endroit où je ne peux pas voir ta face idiote xD

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Lun 9 Mar - 23:49

Leika ouvrit brusquement les yeux. La lumière ambiante pénétra brutalement dans ses pupilles et elle les referma aussitôt. Son front était emperlé de sueur, ses maigres souvenirs flous et confus. Elle se rappellait juste s'être évanouie, mais où ? et à la suite de quoi ?-. Des bribes de mémoire lui revirent, peu à peu. Du sang, des coups et des blessures. Un combat ? Contre qui ? Désorientée, la jeune femme s'éveilla définitivement.Elle regarda autour d'elle. Rien ne lui semblait familier dans ce décor blanc, argenté et noir. Tout sauf deux femmes d'une grande beauté. Leika eut un sourire niais. Ce devait être le Paradis des Guerriers et ces deux-là des Déesses qui venaient l'accueillir pour un festin éternel. En effet c'était plausible. Le sourire de Leika se changea en grimace. Si c'était le Paradis, pourquoi avait-elle mal à la tête, et ses membres paraissaient lourds et fatigués ? Peu importe. Cela s'arrangerait avec l'éternité. La jeune femme lança chaleureusement :
-Je suis ravie de vous rencontrer, nobles dames. Je vous remercie infiniment de m'accueillir dans ce Panthéon triomphant. Ma mémoire est lasse, mais je me souviens au moins de mon nom et de mon rang. Je suis Leika Mendeliev, Général de...euh... une grande et glorieuse contrée sans doute. Mais cela ne doit plus avoir d'importance maintenant. Nous sommes tous des héros légendaires. A ce propros... veuillez pardonner mon impolitesse mais où sont les autres ? Je ne vois que moi ici. Je ne dois pas être la seule morte au combat de...euh...de mon monde non ?

Les déesses la dévisagèrent comme si elle était folle, sans répondre. Embarassée, la jeune femme ne comprenait pas ce qu'elle avait pû dire de déplacé.
-Euh... Je suis désolée. Qu'ai-je fait de mal ? Je vous ai offensé ?

Elle crut déceler une sorte de pitié dans leurs regards, comme si elles se disaient " Celle-là, elle est foutue.". A bout de patience, Leika se dit qu'elles devaient être muettes, et comme son ventre hurlait de faim, elle allait découvrir le paradis par elle-même. Etendue sur un canapé immaculé, elle volu se relever. Quand elle fit, elle gémit. Son dos lui faisait mal. Elle s'observa d'un air circonspect. Elle était vêtu d'un uniforme d' armée -la sienne ?- déchiré et tâché. Son corps était couvert de bandages. Déplorable. Le combat lui ayant coûté la vie avait dû être violent. Les bandages lui semblèrent absurdes. On l'avait soigné alors qu'elle était morte. C'était à en pleurer. Esquissant quelques maigres pas, elle se dirigea vers un couloir, fonçant par intervalles dans un mur. Fouillant un peu partout dans les pièces, elle finit par dénicher un frigo, l'ouvrit et s'empiffra de tout ce qu'elle pouvait dedans. Simple et fonctionnel, ce paradis des guerriers. Le ventre plein, elle eut envie de se soulager. Vu qu'elle ne connaissait pas l'emplacement des toilettes, elle ouvrit à nouveau toutes les portes du couloir en passant sa tête dans l'embrasure pour les trouver. Elle finir par arriver devant un battant d'où s'échappait un bruit d'eau. Bingo, elle avait localisé la salle de bains. Et qui dit salle de bains dit... commissions ! La jeune femme poussa le battant san ménagement et pénétra dans la pièce. Meublée joliment, elle avait de vastes lavabos argentés au dessus desquels pendaient des serviettes moelleuses et où était accroché un miroir qui couvrait un pan entier de mur, emperlé de buée. Au fond de la pièce, a côte de larges fenêtres d'où filitraient les lueurs nocturnes, trônait une grande cabine de douche. Le bruit d'eau provenait de là. Leika, dont le cerveau tournait au ralenti, eut un grand sourire, le sourire de quelqu'un... qui avait le cerveau qui tournait au ralenti. Avec ses yeux d'acier à moitié dans le vague, l'effet était saissisant. La jeune femme avait l'air d'une psychopathe sortant du dernier navet d'horreur de série B.
joyeusement en fixant un homme aux cheuveux blancs, assez bien bâti.

-Huhuhu, je ne suis pas seule ici finalement., lança t-elle Bonjour, brave guerrier, je suis le Général Leika Mendeliev de...

En avançant, Leika se prit magistralement le mur. Le coup avait été assez violent. Leika tomba à la renverse et atterit bêtement sur ses ses fesses. Cela eut l'effet d'un électrochoc sur son malheureux crâne. Tous ses souvenirs lui étaient revenus, et elle avait l'impression de voir le monde d'une manière plus lucide. Son regard allait de l'homme qui prenait sa douche à elle-même.
-Putain, qu'est-ce que je fous ici !? Et toi t'es... T'es l'autre débile avec qui je me suis battu. T'es... Kuro Shikamasu !

Leika avait bien entendu retrouvé tous ses souvenirs. Cependant, elle avit du mal à associer les noms aux images et inversait tout. Aussi, elle n'était pas encore tout à fait elle même.
-Ahem... Désolé. Je n'ai sais pas ce qui m'a pris. Mais quand tu auras fini de te...nettoyer, tu pourras m'expliquer la situation, hum ?

La jeune femme quitta la salle de bains avec l'envie soudaine de se tirer une balle. Pourquoi tout se passait de travers Pandorils... Elle voulait retouner à Ilianis, où au moins tout était normal. Avec ces Delnariens, on pouvait s'attendre à tout. Sauf que, si elle retournait chez elle, l'empereur Sarna aurait bien de la virer à coup de boules de feu.

_________________


Invité tu cherches l'embrouille x]
¤Leika's theme¤
http://www.deezer.com/track/539347
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akenia.superforum.fr
Lyle Gaël Sarna
~Admin/ Général des forces sictayannes~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 20/05/2008
Age : 23
Localisation : Que de mystères...

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Mer 11 Mar - 21:46

Lyle chantonnait joyeusement tandis qui se shampooignait copieusement ses cheveux blonds platines, quasi blanc. Il les voulait immaculés, sans la moindre trace, sans le moindre noeuds... Bref il se ponponnait gaiement lorsque Leika entra dans la pièce:

-Huhuhu, je ne suis pas seule ici finalement., lança t-elle Bonjour, brave guerrier, je suis le Général Leika Mendeliev de...

*Nieh? Quel l'a encore frappée celle-la?...*

Elle se prit le mur, il cru s'ettoufer avec le jet d'eau qui le rincer avec force la bouche, il manqua de l'avaler de travers tellement il rit. Leika secoua la tête, apparement la lumière ce fit dans le cerveau de la nephen...

-Putain, qu'est-ce que je fous ici !? Et toi t'es... T'es l'autre débile avec qui je me suis battu. T'es... Kuro Shikamasu !
-Euh?...
-Ahem... Désolé. Je n'ai sais pas ce qui m'a pris. Mais quand tu auras fini de te...nettoyer, tu pourras m'expliquer la situation, hum ?

Elle sortit de la salle de bain, l'air raide et coincé, Gaël resta bouche bée.
*Bref...*
Il reprit sa chanson et se se rinça les cheveux, il sortit du bac à douche et s'appuya au rebord du jakuzzi à côté, il prit une serviette et s'en couvrit la taille. Il se saisit d'une serviette éponge et sécha ses cheveux, puis prit son sèche cheveux à connexion à distance avec le secteur et termina le séchage. Une fois terminé, il prit un boxer blanc propre et falmabant neuf il le revêtit, retira la serviette, la posa sur son épaule et sortit de la salle d'eau en sifflotant, il alla dans sa chambre, il passa le pass rouge et la porte so'ouvrit, il y en entra et se jeta sur son lit, il serra avec amour ses oreillers, puis reprenant son sérieux il enfila un pantalon blanc en toile extra fine de lin., il revêtit le haut noir fait dans la même matière, il était rare que Lyle couvre entièrement son torse. Il sortit de sa pièce favorite et entra dans le salon, découvrant sa fiancée et sa belle-soeur dans une converstaion plutôt prenante, Elle le remarqua et lui adressa un magnifique sourire.

"Leika est bizarre mon coeur...
-Je sais..."

Lyle posa son séant, que les femmes jugaient sublime et à croquer, sur le siège devant le piano à queue noir du salon, il releva le protège clavier et pianota négligemment quelques secondes. Il prit son sérieux et entreprit de jouer un morceau de sa composition. Il était magnifiquen, la mélodie transperçait l'âme, elle vous faisait s'évader, planer... mais témoignait d'une tristesse indéniable...

"N'aurais tu pas quelque chose de plus joyeux mon amour?...
-Hmmm laisse moi réfléchir... non!
-Tu aimes bien me prendre pour une imbécile hein?
Le regard espiègle, J'adore ça ma chérie.
-Pas de câlins pour toi ce soir!
-Pitié tout mais pas ça!
-Tu le mérites!
-Bon bon d'accord...
Oh sous le séant de la grosse Mémère!
Trônait un fier pépère!
Celui-ci lui dit:
O ma chère, ne voulez vous pas un peu de chair?
N'en ais-je poins assez? Très cher?
Mais cela ne vaut pas chère, mon coeur!
L'humeur de mon coeur ne vous regarde pas à cette heure!
Cette heure? Mais il est sept heure poussin!
Oh, allez donc me chercher mon coussin
Comment puis-je faire sous ce gros dérrière?
Ne m'insultez pas, vous savez que je suis fière!
Fière fière! Un peu de chair! Ce n'est pas chèr!
Et le pauvre pépère finit en un tas de chair.
Voilà! Si ce n'était pas joyeux ça?!
-Si tu le dis..."

Lyle se releva avec prestance, il se diriga vers Leika...

"-Voulez-vous pousser la chansonette ou voulez-vous un coup de casserole sur la tête pour vous remettre les idées en place?"



_________________

Invité viens à moi...
Gnihihi:http://bob-le-revenant.labrute.fr

Lyle Gaël's theme (actualisez ça marche pas à tous les coups)
http://www.seeqpod.com/search/?plid=1b645e88ba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zero-sum.forumactif.org/index.htm
Leika Mendeliev
~Admin/The parrain/Général de Delnar~
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 21/04/2008
Age : 23
Localisation : A un endroit où je ne peux pas voir ta face idiote xD

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Ed   Jeu 12 Mar - 23:07

Leika s'était avachie sur un fauteuil et broyait silencieusement du noir. Elle se demandait comment elle s'était retrouvé dans cet état, ou mieux, dans cette situation ridicule. Ce devait être une conséquence de la Libération. Son maître l'avait pourtant prévenu que c'était à risque. Son cerveau avait fait un court-circuit. Espérons que ce ne soit que temporaire. Près d'elle, Lyle chantait une chanson paillarde au piano. Dans sa bouderie, Leika ne fit même pas mine de rire : elle trouvait cela pathétique à en crever. La chanson s'acheva, et Lyle se dirigea vers elle :
"-Voulez-vous pousser la chansonette ou voulez-vous un coup de casserole sur la tête pour vous remettre les idées en place?"

Une expression de pur mépris apparut sur les traits parfaits de la Nephen. Elle n'avait pas toute sa tête, mais apparament, elle n'était pas la seule. D'un ton renfrogné, elle marmonna :
-Quelle grossièreté, Shikamasu. Frappes-toi toi même avec ta casserole, si c'est ça ou chanter, je préfère nettement chanter.

Elle leva brusquement et sa colonne vertébrale gémit, puis elle se glissa sur le piano, aussi joyeuse qu'une tombe grise dans un cimetière gris.
-Je connais que deux chansons, tant qu'a faire je vais vous chanter la premièe, car c'est la plus joyeuse... Et la moins personnelle.
Les doigts de Leika se mirent à danser sur les touches, composant une sorte de chant folkrorique affreusement kitsch (Voilà l'air :http://www.youtube.com/watch?v=BQAKRw6mToA)Elle n'avait pas l'habitude de jouer. Ses gestes étaient rapides, mais hésitants, tout comme sa voix qui se mit à entonner .... une catastrophe musicale.
-
Spoiler:
 


Heureusement pour les oreilles des autres, Leika s'arrêta enfin après avoir répété une bonne trentaine de fois le mot "Delnar". Cependant, elle désignait toujours l'endroit d'où elle était originaire comme "L'Empire Sictaril". Lorsqu'elle s'interrompit, la jeune femme se tourna gracieusement vers son public.
-Bon, maintenant, comptez-vous m'expliquer comment vous allez pénétrer dans l'Eden,ou c'est pour demain ? Peut être que dans deux mois nous retrouverons cet enfoiré de mage Delnarien et mon pistolet par la même occasion Elle ajouta, en voyant la mine dépitée de ses interlocuteurs. Rhooh, et puis vous avez qu'a remplacer les noms par ce dont vous semble si vous ne comprenez rien, c'est pas de ma faute s'il y a un dysfonctionnement dans mon système !

_________________


Invité tu cherches l'embrouille x]
¤Leika's theme¤
http://www.deezer.com/track/539347
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akenia.superforum.fr
Lyle Gaël Sarna
~Admin/ Général des forces sictayannes~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 20/05/2008
Age : 23
Localisation : Que de mystères...

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Sam 14 Mar - 15:47

-Bon, maintenant, comptez-vous m'expliquer comment vous allez pénétrer dans l'Eden,ou c'est pour demain ? Peut être que dans deux mois nous retrouverons cet enfoiré de mage Delnarien et mon pistolet par la même occasion Elle ajouta, en voyant la mine dépitée de ses interlocuteurs. Rhooh, et puis vous avez qu'a remplacer les noms par ce dont vous semble si vous ne comprenez rien, c'est pas de ma faute s'il y a un dysfonctionnement dans mon système !
-J'avoue c'est un peu de ma faute si vous buggez... Bref si par Eden vous entendez Amelianna je vais vous faire un petit topo.
Alors nous partirons demain à neuf heures du matin, pas plus tôt car on risque d'être pris dans l'embouteillage de l'aube. Nous prendrons le subwave jusqu'à l'arrêt près de la fontaine de la Dame de l'Eau de Lumière, en plein milieu des Terres d'Absolutyss. Par la suite nous irons en raiten jusqu'à Amelianna, ça sera long, je ne sais pas si vous le savez mais l'empire sictaril couvre le territoire Ynarien jusqu'au pôle Nord, et c'est dans l'arc polaire que commence Ameliann, un peu en dessous, il fera plutôt froid, il nous faudra des vêtements chauds. Pour l'opération de sauvetage si on peut l'appeler comme ça, Elle possède des affinités avec la forêt, elle pourra nous couvrir jusqu'à la cachette du scélérat. Ensuite ce sera à vous de jouer, ma mie et ma belle-soeur resterons dehors, prête à intervenir, vous, vous entrerez et irez à la rencontre de notre proie, quant à moi je fusionnerai avec l'Ombre et je vous suivrai, me fondre dans la votre serait le meilleur moyen je pense.
Après libre à vous de le tuer, je ne sais pas si c'est un maître sorcier, ou un simple assassin, dans tous les cas il faudra être prudent.
En attendant.

On tapa à la porte... Gaël pointa le pass noir vers l'entrée de son appartement et appuya sur un bouton, la porte s'ouvrit, soudainement il s'inclina.

-Votre altesse...
-Allons, allons, relève toi Lyle Gaël. Celà fait longtemps que je ne t'avais pas vu...
-Je suis désolé Keylo... j'ai dû partir et tu sais pourquoi...
-Oh oui je le sais bien, ton retour au Parlement me serait très utile le sais-tu?
-Sans doute... mais pourquoi?
-Pourquoi? Ah! Mias tout simplement car la Parole de la Lumière me fait barage! Elle s'oppose à toutes mes décisions, ma seule solution serait de dissoudre le Parlement et de prendre les pleins pouvoirs...
-L'éxécutif et le législatif... judicieux, mais déclarer dissout le Parlement serait du suicide.
-Nous reparlerons de cela plus tard, mais tu ne m'a présenté ton invitée!
-Et bien, Leika Mendeliev, voici Keylo d'Isandra, empereur du de l'Empire et ami fidèle, Keylo d'Isandra voici Leika Mendeliev, général des forces armées de Delnar...
-Mendeliev... serait-ce la fille du Grand Traître?
-C'est exact mon cher...
-Fi de tout cela, mademoiselle je suis enchanté. Lyle, je dois partir, je te ferais convoquer d'ici neuf jours...
-Très bien votre altesse.
-Bonsoir...

L'empereur fit tourner sa cape blanche autour de sa longue tunique noir et argenté, il sortit avec grâce et prestance. Sans un regard en arrière.
Gaël souffla, c'était bien la première fois que son ami l'empereur venait lui rendre visite à domicile..

"Hmm Leika si tu n'as plus d'autres question nous passerons à table...

_________________

Invité viens à moi...
Gnihihi:http://bob-le-revenant.labrute.fr

Lyle Gaël's theme (actualisez ça marche pas à tous les coups)
http://www.seeqpod.com/search/?plid=1b645e88ba
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zero-sum.forumactif.org/index.htm
Leika Mendeliev
~Admin/The parrain/Général de Delnar~
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 21/04/2008
Age : 23
Localisation : A un endroit où je ne peux pas voir ta face idiote xD

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Sam 14 Mar - 23:28

Leika écouta attentivement le plan de Kuro. Il lui paraissait raisonnable. Elle n'aurait peut-être pas fait mieux. La jeune femme allait ajouter quelque chose quand Kuro alla ouvrir a un mystérieux visteur... Il s'agissait d'un homme, âgé à première vue d'une bonne trentaine d'années... quoiqu'avec les Sictarils on ne savait jamais. Revêtu d'une majestueuse toge noire et argentée, Leika sut rien qu'à son attitude et l'aura de pouvoir qu'il s'agissait d'un personnage important, probablement un noble. Sans laisser rien paraître, Leika espionna la conversation, et emmagasina les quelques informations sur la politique sictarile, consciente que cela lui pourrait être utile pour plus tard. Petit à petit, ses capacités intellectuelles lui revenaient. Dans une heure, elle serait de retour à la normale, l'énergie en moins.
Enfin, Lyle (car c'était ainsi qu'il s'appellait en réalité) daigna la présenter à l'inconnu, qui s'avérait être l'empereur des Sictarils. Leika le salua poliment et silencieusement. Elle n'était pas réellement surprise de l'identité de l'homme. L'empereur partit, et Leika songea que les Sictarils avaient un avantage par rapport à son peuple : leur dirigeant semblait être beaucoup moins...retors. Une lueur déterminée passa dans le regard de la femme. Elle allait parler à Lyl...Kuro avant qu'elle ne rentre. Ainsi, elle n'aurait pas la mauvaise surprise de se faire arrêter une fois le pied posé sur le sol delnarien. Et, pour parler franchement, c'était étrange que l'empereur n'ait pas déjà tenté de la contacter, en sachant que l'un de ses subordonnées l'avaient localisée. Cela ne lui ressemblait pas. Leika s'en inquiétait. Non... il était exclus qu'elle s'inquiète pour cet homme.


"Hmm Leika si tu n'as plus d'autres question nous passerons à table..."
-Accordez moi un instant. Je dois passer un coup de fil. Aussi, j'aimerais bien ne pas manger dans cet état.

Leika se leva de sa chaise, et alla s'isoler dans une chambre. Là, elle prit son portable et composa le standard du palais. Kuro n'avait pas daigné lui laisser son numéro personnel alors qu'il détenait le sien.
-Oui, le Palais impérial, j'écoute ?
-Ici, le Général Leika Mendeliev. J'aimerais bien parler à Sa Majesté. Procèdez à un scanner facial.


Le standard s'exécuta. Un rayon bleu sortit du combiné et balaya le visage de Leika, puis s'évanouit en un chuintement. La voix métallique du standard retentit, sans appel :
-Erreur fatale. Demande rejetée. Mise en communiaction avec.... 025845687...
Stupéfaite, Leika resta les bras ballants alors que son ami le Chef de la Milice prenait son appel :
-Rebonjour, Mendeliev. Mes hommes ont piraté le standard du Palais de sorte que je puisse être prévenu quand tu daignes te manifester.
-Qu'est-ce que c'est que ça, répliqua froidement la générale, pourquoi ne veut-on pas me passer sa Majesté ?
-Ne fais pas l'innocente. Trois personnes ont disparu : la seconde du Général Mendeliev, le Général Mendeliev, et oh, surprise ! Messire l'empereur !

Pétrifiée, Leika lâcha le combiné. Ses réflexés lui permirent de l'intercepter avant qu'il ne s'écrase.
-QUOI !!!!! MAIS JE N'Y SUIS POUR RIEN !!!! JE L'IGNORAIS !!!!
-J'ai hâte d'être à demain pour m'amuser avec toi, Mendeliev. Merci pour l'appel.

Le chef de la police raccrocha, laissant Leika immobiile, incapable de répondre. Quelqu'un avait profité de son absence pour s'en prendre à Kuro. Elle avait encore foiré. Anéantie, Leika voulut se rendre tout de suite à Lumière d'Estha. C'était entièrement de sa faute. Son armée était chargée de la protection de l'empereur. Mais la raison l'en empêcha. Les vaisseaux delnariens l'attendaient de pied ferme de l'autre côté, et elle se ferait intercepter avant qu'elle ne puisse réparer son erreur. De toute façon, c'était à la Milice maintenant de tenter de retrouver sa Majesté. Mais la Milice la cherchait, elle. Leika se prit la tête entre les mains. Delnar courait un grand danger, et elle était impuissante.Comment son peuple la considérait-elle maintenant ?
Leika alla se débarbouiller, mais le coeur n'y était pas. Une fois sa toilette achevée, elle se revêtie d'une sorte de robe de chambre pour femme accrochée à un portemanteau, visiblement laissée par une des femmes. Leika se sentit étrangement toucghée par l'attention. Bien plus présentable, elle alla se présenter à la table de ses hôtes pour le dîner. Elle s'assit à côté entre Elle et Calleigh. Les deux magnifiques jeunes femmes l'intimidaient. La politesse lui enjoint de souhaiter bon appétit à tout le monde, puis Leika se pencha sur le contenu de son assiette, bien qu'elle n'aie pas faim. Elle hocha la tête à la vue d'une sorte de salade garnie de fruits biscornus, et elle l'attaqua sans grand plaisir. Mais elle ne se plaignit pas car elle avait était habituée à bien pire. Ce repas était du luxe pour elle, avec son salaire misérable. L'atmosphère à table était silencieuse. Leika ne sut dire si c'était à cause de sa présence. Laissant ses soucis de côtés, elle le rompit pour poser une question qui la turlupinait depuis l'intervention de l'empereur Sictaril. Elle se força à fixer Elle dans les yeux, en dépit du fait qu'elle aurait préféré fixer la salade.

-Dis, pourquoi vous obstinez-vous à désigner mon père comme un traître ? Qu'a put-il commettre de méprisable ?

_________________


Invité tu cherches l'embrouille x]
¤Leika's theme¤
http://www.deezer.com/track/539347
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akenia.superforum.fr
Elle Olann Sarna
~Gardienne de l'amphore d'Amani/Vice général des forces sictayannes/Admin~
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/0  (0/0)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Jeu 19 Mar - 21:38

-Dis, pourquoi vous obstinez-vous à désigner mon père comme un traître ? Qu'a put-il commettre de méprisable ?

Elle plongea son regard d'un bleu de glace dans celui de Leika, elle détourna son attention, coupa un bout du gigot d'agneau qui trônait au milieu de la salade, le porta avec élégance jusqu'à sa bouche, le macha délicatement et l'avala, lle but enuite une gorgée d'eau fraîche et soupira. Ses épaules s'abaissèrent et elle fixa les yeux de la nephen.

"Vous, enfin, tu poses la question à la bonne personne... Ton père est, je pense, mon ennemi le plus mortel. Je ne sais pas si tu en a eu vent, je suis la gardienne de l'amphore d'Amani, une relique au pouvoir dévastateur... Ton père la désirait ardemment, et... il la désire toujours. Un beau jour, il m'attaqua, j'ai bien cru que mon existence touchait à sa fin, prise par surprise, il avait l'avantage, mais je n'étais pas décidée à mourir. Je me suis battu jusqu'au bout, sachant que ce duel était vain, j'y ait mis fin et je l'ai maudit, oh oui, je l'ai maudit comme jamais auparavant je n'ai maudit. La malédiction était telle, jamais tu ne connaitra le pur bonheur, chaque instant de joie engendrera la tristesse et la douleur. Je ne sais pas si cette malédiction eut l'effet escompté, mais Aeden resta coi, alors je partis sans demander mon reste. Par la suite il m'a souvent pourchassé, et les Sictarils lui en veulent à mort... Je suis pour eux la Gardienne, celle qui les a guidé, celle qui les a soigné... Pour anticiper une autre question. L'amphore ne peut pas être utilisé par un mortel, je vous déconseille donc d'imiter votre père, vous le regretterez... une fois en enfer. Son pouvoir est puissant mais je ne vous en dirais pas plus, je ne suis pas sotte, je sais que vous accrochez aux moindres petits renseignements qui sortent de la bouche de mon fiancé... cela me déplaît fortement, qi vous venez à en savoir trop, je me verrez obligé de vous neutraliser... Les Extérieurs ne sont pas encore prêts, notre puissance les effrayera, c'est pour cela que vous n'avez pas interêt à vomir tout ce que vous allez apprendre. Je souhaite devenir votre ami, non votre meurtrière. Je sais ce que vous pensez, je suis la général, je la battrai, mais oubliez cela, mon fiancé vous a sévèrement battu, vous auriez pu le battre certes, mais vos forces était égales, il a eut l'avantage, il a gagné, mais vous ne savez rien de moi...
Soit finissons-en avec tout ça, j'aimerai savoir ce que vous savez de moi, vous a t'on déjà parlé de moi? Elle Olann Sarna?

Elle sourit et caressa avec délicatesse le visage de son invitée, "qu'elle est belle, Aeden l'a très bien réuissie..."

_________________


Invité Faîtes attention à vous..

*Elle's theme *(actualisez, ça ne marche pas tout le temps -_-")
http://www.seeqpod.com/search/?plid=c1720226e7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leika Mendeliev
~Admin/The parrain/Général de Delnar~
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 21/04/2008
Age : 23
Localisation : A un endroit où je ne peux pas voir ta face idiote xD

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Dim 22 Mar - 22:55

Leika frémit à la menace à peine voilée d'Elle mais garda le silence. Ainsi, son père convoitait cette Amphore... Mais dans quel but ? Cela ne lui ressemblait pas de pourchasser une femme. Cependant, pouvait-elle se permettre de l'affirmer alors qu'elle ne l'avait même pas réellement connu ?
-Soit finissons-en avec tout ça, j'aimerai savoir ce que vous savez de moi, vous a t'on déjà parlé de moi? Elle Olann
Sarna?

Leika se recula, gênée par cette jeune femme un peu trop physique. Elle ne savait pas quoi répondre, alors elle avala une bouchée d'agneau et la mastica lentement, comme pour s'épargner de parler tout de suite. Puis, elle soutint tant bien qe mal le regard glacé de la jeune femme, et souffla :
-Non. Je ne sais rien de vous, à part que vous avez l'air... différente n'est-ce-pas ? [/b]

Tout en observant la haute Deltau, un fragment de souvenir revint subitement à la jeune femme. Leika eut un sourire plein de sous-entendus. Finalement, cette femme ne lui était pas si inconnue que ça.
[/b]
-Tant que j'y pense, j'ai entendu votre nom quelque part. J'étais au Palais, quand j'ai surpris la conversation de deux collègues. Il se plaignaient de l'assassinat d'un des leurs, perpétré par une jeune femme aux cheveux bleus et aux puissants pouvoirs. C'était vous, je suppose ? Eh bien... si je n'étais pas Delnarienne je vous aurai sûrement félicitée. Mais j'éviterai de reproduire cela. Les membres de la Tsueba peuvent être très vindicatifs. Et je doute, s'ils vous revoient et s'ils vous reconnaissent, qu'ils vous épargnent. Oh, vous allez sûrement dire que ce n'est que du menu fretin comparé à votre force ou je ne sais quoi, or si j'étais à votre place, je me méfierais. La Tsueba représente l'élite dirigeante de notre pays. Elle a plus d'un tour dans son sac.
Pff...oublions toutes ces discussions pseudo-politiques. Je suis fatiguée, je vais me coucher. Bonne nuit !

Ne s'enquérant pas de l'endroit où elle était censée dormir, Leika quitta la table, et choisit une des chambres au hasard, de toute façon, il y en avait tellement. Elle se glissa dans un lit, chaud et moelleux, et rabattit la couverture sur elle. Elle essaya de ne pas penser aux récents évènements. De toute la nuit, elle se tourna et se retourna dans ses draps, sans parvenir à trouver le sommeil.

_________________


Invité tu cherches l'embrouille x]
¤Leika's theme¤
http://www.deezer.com/track/539347
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akenia.superforum.fr
Elle Olann Sarna
~Gardienne de l'amphore d'Amani/Vice général des forces sictayannes/Admin~
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/0  (0/0)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Mer 25 Mar - 12:57

Elle regarda Leika partir, elle soupira, "on me voit comme une minable tueuse à gages...". Elle quitta la table brusquement et s'asit sur le canapé. Sa soeur vint souhaiter une bonne nuit et s'en alla au palais impérial, elles se rejoindrait le lendemain. Gaël débarassa et s'approcha de sa fiancé, posa une main sur son ventre, et l'embrassa dans le cou, elle le repoussa, se leva prestement et pénétra dans le couloirs des chambres, claquant violemment les portes. Gaël en resta coi.

*Que dois-je faire?! Que dois-je faire?! S'il vient à ma rencontre il me tuera... je ne suis plus assez puissante depuis la mort de Sotolane, je ne pourrais pas le contrer... et ma fille mourra. Réfléchis... tu dois recouvrir la totalité de ton pouvoir, c'était bien pour ça que tu voulais voir Seplhyr? Oui... si je dois le supprimer il me faut tout mes pouvoirs, vais-je devoir dire à Lyle que je ne pourrais partir? Le chien de Chasse m'a achevée, je suis totalement à sec, je ne peux plus produire le moindre éclair je suis inutile! Pourquoi ô grandqs dieux voulez ma mort?! Ne suis-je donc pas votre précieuse fille?!
La réponse à ta supplique est bien plus proche que tu ne le crois...
Leika... Leika!*

Elle entra brusquement dans la chambre de la nephen, celle-ci ne semblait pas dormir, Elle s'éleva légèrement, mais avec difficulté, elle grimaça... Elle caressa le doux visage de l'enfant puis dans un murmure à peine perceptible...

-Rend moi ce qui ne t'appartien pas...

Un éclat fulgurant fit exploser les étagères, Elle tomba sur le sol dans un hurlement déchirant, sauvage, ses veines saillait, elle hurlait à pleins poumons tandis que des éclairs glacés la foudroyait de part et d'autre. Le rituel s'arrêta, Elle se releva, les cheveux masquant son visage, son nez transperça la cascade de glace puis ses yeux. D'une voix grave et surnaturelle... elel prononça chaque mots avec insistance

-Je n'aurais jamais cru que tu puis faire cela... Selphyr... enmagasiner mon énergie dans le corps de cette fille... dans quel camp es-tu?!

Les yeux de glace de la haute deltau luirent brusquement d'un éclat aveuglant. Elle s'éleva, les bras en croix, un vent glacial faisant voler ses cheveux, une pluie froide s'abbatit dans la pièce, une tempête éclata sur la capitale.

-Comment osez-vous vous opposer à moi? Moi! Elle fille d'Amani! Reine du vent! Reine de la foudre! Contemplez moi, implorez ma pitié, car je serait votre souveraine et vous m'adulerez! Vous me supllierez pour sauver vos misérables vies!
Embrassez mon nom si vous voulez vivre! Embrassez votre reine! Telle est la panacée...

La haute deltau tomba à genous sur le sol, et soupira...

-La balance est de nouveau en équilibre... vient à moi grand Traître...




_________________


Invité Faîtes attention à vous..

*Elle's theme *(actualisez, ça ne marche pas tout le temps -_-")
http://www.seeqpod.com/search/?plid=c1720226e7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeden K. Mendeliev
~Misérable petit newbie égaré~
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Mer 25 Mar - 16:03

Aeden était assis sur la corniche d'une tour d'Ilianis, les pieds pendant au dessus du vide, le vent balayant ses cheveux roux. Ses yeux gris étaient perdus dans le vague, empreints de mélancolie. Que regardait-il ? Les étoiles déchirant le ciel nocturne, ou bien la lune, pâle et immense ? Nul ne le savait. Une main douce, une main de femme, vient effleurer son épaule.
- Tu devrais rentrer. Il ne se passera rien cette nuit.

Il se retourna pas. Il avait reconnu son interlocutrice, et visualisait déjà ses yeux rosâtres et ses cheuveux rouges et sanglants.
-Tu n'as pas à me donner des ordres, Kerelyn.

Hanamari Kerelyn, Ministre Delnarien des médias et sous-chef de la Tsueba Corp. Une jeune Deltau très utile. Qui de plus, lui était favorable. Le ton d'Aeden était parfaitement neutre, pourtant elle parut courroucée.
-Très bien. Fais comme il te semble.

Elle quitta la fenêtre où elle s'était appuyée, et Aeden se replongea dans sa contemplation avec soulagement. Cet être inférieur avait enfin compris qu'elle n'avait aucune influence sur lui et devait cesser ses palabres inutiles. Soudain, le signe qu'il attendait depuis des heures se manifesta. Une rafale balaya les ruels, le ciel se chargea de nuages. La pluie se mit à tomber, puis de menaçants éclairs zébrèrent le ciel, frappant le sol avec force. Un sourire se dessina sur les lèvres d'Aeden. Il se leva, ne craignant nullement de tomber. Le moment était venu. Un rayon de lumière lunaire l'enveloppa, et il s'y fondit.
Le Haut-Deltau avait localisé la source de cette magie. Un appartement, non loin d'où il était. Il se matérialisa immédiatement devant, au pied de la tour où il était situé. Silencieusement et discrétement, il monta, jusqu'à arriver à une fenêtre. Parfait. Il allait bien s'amuser. Il se glissa dans l'encadrement. Elle l'avait sûrement repéré. Contrairement à Leika. Il avisa sa silhouette, assise sur un lit, le visage exprimant le plus total étonnement. Aeden lança un léger Mesmerize dans sa direction, et elle s'endormit comme une masse. Enfin, sans quitter son perchoir, il se révela enfin. Il ne portait pas son masque. Un discret halo l'entourait, et sa pâleur malative ainsi que ses vêtements d'un autre âge pouvait le faire passer pour une apparition surnaturelle. Ses yeux argentés, qui viraient lentement au doré, se posèrent sur Elle, agenouillé sur le sol. Cela faisait longtemps qu'il ne l'avait pas revu. Depuis qu'elle l'avait maudite. Il avait presque réussi à lui arracher l'Amphore, mais elle s'était débrouillée pour lui évhapper. Qu'importe. Cela ne se reproduirait plus. Car cette fois-ci, il disposait d'atouts en plus que celle-ci ignorait.
Il lui sourit, et sa voix s'éleva, posée et harmonieuse.
-Ma chère soeur, il faudrait que tu arrêtes ces manifestations exagérées. C'est grossier et cela ne sert strictement à rien.

Il descendit. D'une démarche grâcieuse et fluide, il alla s'asseoir sur le lit, savourant l'expression qui s'étalait sur les traits de sa soeur, et borda Leika.

-Cela fait longtemps, n'est-ce-pas ?

Insensible à la haine qui se dégageait d'elle, il continua.
-Je ne suis pas venu ici pour croiser le fer. Chaque chose en son temps. Je suis venu vous proposer mon aide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elle Olann Sarna
~Gardienne de l'amphore d'Amani/Vice général des forces sictayannes/Admin~
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/0  (0/0)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Mer 25 Mar - 22:11

-Ma chère soeur, il faudrait que tu arrêtes ces manifestations exagérées. C'est grossier et cela ne sert strictement à rien. Je ne suis pas venu ici pour croiser le fer. Chaque chose en son temps. Je suis venu vous proposer mon aide.
-Tu es tellement aveugle que tu ne m'aurais pas détecté autrement bref...
-Elle?!

La haute deltau tendit balaya l'air de sa main la porte de la chambre se ferme, le verrou cliqueta et des pâles éclairs recouvrirent sa surface.

-Cela fait bien longtemps en effet... sache que cette fois tu ne m'aurais pas, et tu n'auras pas l'amphore... je vais te dire pourquoi.

Elle lissa sa robe à la texture fine et brillante, elle croisa les jambe dévoilant ses jambes irrésistibles, elle appuya son coude sur sa cuisse et y posa son menton, elle afficha un sourire magnifique empli de mépris et de plaisir.

-J'ai accompli la dernière parti du rituel, le rituel d'asservissement d'une relique... concevoir un être de lumière. Eh oui mon doux frère je suis enceinte, et si tu oses lever la main sur moi... Ellanör pourrais bien t'anéantir, tu sais très bien à quel point les haut deltau nouveau-né sont puissant... Donc si tu essayes de m'arracher ma chère amphore tu libèreras les âmes des trépassés, la colère d'Amani et... le fin du fin... l'xplosion cataclysmique que vous redoutez que je produise depuis tant d'annèe. Soit, si tu veux bien me dire pourquoi tu désire l'amphore de ma mère, peut-être serais-je en mesure d'accéder à ta requête, autrement tu mourras et de surcoît, ta chère et tendre fille périras dans d'atroces souffrances, tu réduiras à néant la beauté que tu contemplais dans ton trou au fin fond du royaume de Mann'Fault!

Elle se releva et caressa son cou, puis avec grâce elle entama un petit chant, doux et froid, empli de bonheur et d'une affligeante tristesse...
Elle rit seul et s'approcha du Traître, elle lui caressa le visage.

-Je comprend pourquoi est-ce qu'elles tombent toutes pour toi... Mann'Fault t'a très bie réuissi, c'est dommage que tu ais brisé le simulacre d'amitié qui régnait entre nous... autrefois...
Quant à ton aide... si tu veux récupérer ton épée, je ne suis pas contre, malheureusement Calleigh le sera, tu ne peux pas t'opposer à elle Aeden... tout comme Selphyr tes manipulations lui seront d'aucun effets, elle a dépassé ce stade là depuis qu'elle maîtrise l'energie de l'Empire. Mais si tu désires éviter une jouxte avec elle qui s'avérerait fatal pour vous deux, je peux aussi lui demander de rester ici... mais avant de nous accompagner il va falloir que te présente quelqu'un, mon fiancé et le père de Ellanör, l'hybride mi-démon, mi-nymphe, dans ses veines coule le sang de Xekchatelialyss, et celui du grand guerrier démoniaque... celui qui a massacré les premiers humains et qui a dû être anihilé par les Dieux eux-même pour être neutralisé, tu a certainement dû entendre parler de lui... ça renforce encore plus le pouvoir de notre fille...
Bref, je sens que tu désires parler, alors parle, et raconte moi... pourquoi...

_________________


Invité Faîtes attention à vous..

*Elle's theme *(actualisez, ça ne marche pas tout le temps -_-")
http://www.seeqpod.com/search/?plid=c1720226e7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leika Mendeliev
~Admin/The parrain/Général de Delnar~
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 21/04/2008
Age : 23
Localisation : A un endroit où je ne peux pas voir ta face idiote xD

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Ven 27 Mar - 20:06

Le visage d'Aeden se teinta d'amusement. Elle ne rendait pas compte de ce qu'elle pouvait être drôle ! Sa soeur n'avait décidément pas changé. Toujours aussi originale et à se perdre en paroles aussi inutiles qu'ennuyeuses. Tout marchait à la perfection. Il n'avait même pas eu besoin de s'approcher d'Elle, son idiote de soeur lui avait offert d'elle-même ses pensées. Aeden pouvait les percevoir clairement, maintenant. Méfiance. Peur pour des êtres chers. Et une sorte d'assurance, de confiance en soi qui ne lui plaisait pas du tout.
Il attendit poliment qu'elle aie fini de parler puis déclara d'une voix enjôleuse :

-Aveugle ? Tu te trompes, chère soeur. Depuis le début, j'attends que nous soyons à un pied d'égalité. Vois-tu, cela m'attristait de voir tes pouvoirs si faibles. Il n'empêche que tu en as mis du temps, pour voir qu'ils étaient... Aeden caressa la tête de Leika juste devant tes charmantes prunelles. Selphyr t'a bien eu sur ce coup.

Il s'approcha d'elle et posa sa main sur son ventre. Il sentait la vie qui s'en dégageait, la petite vie précieuse de ce que Elle appelait "Ellenor". La chose lui donna un coup de pied. Aeden recula brusquement, comme s'il s'était brûlé. Ses yeux gris opaques se voilèrent un instant de mélancolie. Il chassa rapidement le souvenir d'Amalia de son esprit.
-Toutes mes félicitations pour cette magnifique enfant, déclara le Haut-Deltau. Quoique, elle ne sera jamais au niveau de ma Leika... Ainsi, je vais être oncle. Il n'est pas dans mon honneur de blesser les femmes engrossés...

Il releva la tête et planta son regard dans celui d'Elle.
-Soit. Revenons-en à nos moutons. Je suis désolée d'apprendre que ma benjamine ne m'apprécie pas. Il n'est pas dans mon désir de vouloir créer des conflits à tout-va. Cela dit, je respecte son opinion. Je ne chercherais pas à m'opposer à elle, et j'espère qu'elle en fera de même. Quant à mon beau frère, je serais enchanté le rencontrer et de faire la connaissance du mortel sur qui tu as jeté ton dévolu. J'ai entendu beaucoup de bruits à ce sujet, qui m'ont fait bien rire. On raconte que ce pauvre Felaïm en a eu le coeur brisé, ah ah !

Il était temps d'aborder le sujet le plus sensible. D'un ample geste, il désigna Yzah, éclatée en mille morceaux dans le ciel d'encre.
-Tu tiens à connaître mes raisons ? Très bien. Vois-tu Yzah là-bas ? le ton du Haut Deltau baissa, Son histoire est méconnue de nous tous. Sauf les Dieux savent ce qui a pû aboutir a une telle tragédie. Notre chère soeur Selphyr me l'a racontée un jour, la tenant elle-même de Père Jelowë. Trois êtres réduits à notre même niveau, ont semé la haine et la destruction. Les hommes les ont imité, et voilà ce qui a suivi. Le fruit d'une existence de troubles et de déchirements, entre trois factions opposées. Cela ne te rappelle rien ? Notre monde lui aussi, a commencé à se déchirer. Je veux juste remédier à cela. Empêcher qu'Ynara subisse le même sort qu'Akénia. Ai-je tort ?

_________________


Invité tu cherches l'embrouille x]
¤Leika's theme¤
http://www.deezer.com/track/539347
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akenia.superforum.fr
Elle Olann Sarna
~Gardienne de l'amphore d'Amani/Vice général des forces sictayannes/Admin~
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 15/12/2008

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/0  (0/0)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   Ven 27 Mar - 22:38

-Allons allons, du calme ma petite chérie...

Elle se caressa le ventre, elle sonda l'organisme de sa fille, il n'y avait rien d'anormal... Elle plongea son regard dans celui d'Aeden, ce qu'elle vit la refroidi soudainement, elle ferma les yeux doucement, puis les rouvrit, elle s'enferma dans son esprit bloquant tous les contacts avec la réalité...

-Selphyr t'a bien eu sur ce coup.
Tu tiens à connaître mes raisons ? Très bien. Vois-tu Yzah là-bas ? le ton du Haut Deltau baissa, Son histoire est méconnue de nous tous. Sauf les Dieux savent ce qui a pû aboutir a une telle tragédie. Notre chère soeur Selphyr me l'a racontée un jour, la tenant elle-même de Père Jelowë. Trois êtres réduits à notre même niveau, ont semé la haine et la destruction. Les hommes les ont imité, et voilà ce qui a suivi. Le fruit d'une existence de troubles et de déchirements, entre trois factions opposées. Cela ne te rappelle rien ? Notre monde lui aussi, a commencé à se déchirer. Je veux juste remédier à cela. Empêcher qu'Ynara subisse le même sort qu'Akénia. Ai-je tort ?
-Crois tu vraiment que j'aurais sacrifié ta fille pour y puiser mon energie?! Si j'ai attendu si longtemps c'est pour que son corps s'affaiblisse, de sorte mon energie prendrait le dessus et j'aurais plus qu'à la cueillir... ce que j'ai fait... Et puis ma traîtresse de soeur le paiera très cher, crois moi, je suis au courant de bien des choses, elle est menacée... Quant à toi... je pense qu'on devrait faire là paix...
Je suis tout à fait d'accord avec toi, Akénia ne doit pas finir come notre vieille lune, tout s'explique maintenant, tu veux l'amphore pour punir les races, voire les détruirent... soit... je t'aiderai, mais à une condition, que tu épargnes les Sictarils, il n'ont jamais, ô grand jamais maltraité notre planète, il ne la pollue pas, il vive en hosmose avec elle, si tu veux tous les tuer c'est ton choix, je canaliserai l'energie de l'amphore pour toi le moment venu...

Elle recula doucement, "Felaïm..." elle éclata de rire.

-Je vais te rpésenter à mon fiancé, en aucun cas tu ne lui feras de mal, il ne t'en fera pas, même s'il connait ton nom, et l'histoire de ta trahison, il sait que tu es aussi puissant que moi, il n'est pas bête, loin de là, donc cher frère, concluons un marché, j'oublie tout les torts que tu m'a fait et je t'offre ton aide, en échange tu te comporteras comme un frère aimant et généreux, et tu ne feras aucun mal à ma famille, je pourrais même t'aider à reconquérir ta place dans le coeur de ta fille...
Qu'en dis-tu?

_________________


Invité Faîtes attention à vous..

*Elle's theme *(actualisez, ça ne marche pas tout le temps -_-")
http://www.seeqpod.com/search/?plid=c1720226e7
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cavale de Lélé   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cavale de Lélé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mistral défis #1 : La cavale du mistral !
» Avant de partir en cavale (PV Nico)
» Cavale nocturne
» Tiens la Cabale! Moi, je cavale.
» XD en cavale, cavalier-cavalière [Chiara]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynara :: Terres Sictariles :: Muraille Dë'Venera :: ¤Ruines d'Ansaki et le Grand Tunnel-
Sauter vers: