Ynara

Venez découvrir un monde où magie et technologie de pointe se côtoient pour ne former plus qu'un...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Archives d'Ynara et histoire des Sictarils (complément de l'histoire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Meekh Jylenth
~Admin~
avatar

Messages : 376
Date d'inscription : 20/04/2008
Age : 108
Localisation : Regarde sur ta carte, imbécile !

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Archives d'Ynara et histoire des Sictarils (complément de l'histoire)   Dim 20 Avr - 20:05

Ceci est un passage de l'ouvrage de Hej Maeln, un brillant savant de la guilde des mages. Il a fait des recherches archéologiques à travers tout Ynara et a trouvé des documents très intéressants, racontant la vie de leur peuple.

"Il y eut un temps où tout le monde vivait en harmonie. Où la paix et la prospérité règnaient. Mais maintenant, ce temps est révolu. A cause de la grande Catastrophe."
Shingi Hono, maire de Jilag

"Un jour de l'an 7000, le ciel se déchira. Les vastes cités du continent d'Iyolar -la plus riche province de notre empire- furent englouties dans un nuage de ténèbres. Une gigantesque roche se détacha de Izah, notre lune (plus connue sous le nom d'Akénia) puis s'écrasa sur le continent tout entier. Il fut définitivement détruit. Les autres cataclysmes qui s'ensuivirent sur les pays voisins ne furent rien comparé à celui-ci. Malgré cela, il eut quelques rares survivants. Dont un de mes ancêtres. Il s'enfouit, avec ses compagnons, dans les failles ouvertes par le séïsme. Je sais que d'autres choisirent les flots. Au fil des années, mon peuple s'habitua progressivement à vivre dans ces milieux hostiles....On raconte que notre physique en a été modifié. A présent, notre ville Melenka devient de plus en plus grande et des plus en plus perfectionnée...Nous ne sommes pas prêts à regagner l'horreur du monde extérieur."
Selyn Deinevra

"A l'origine, il n'y avait que nous. Nous sommes l'ex Grand Empire. Les autres, les lâches qui nous ont quittés, volé nos machines pour perpétuer le crime et s'amuser bêtement dans les airs, ainsi que les pauvres imbéciles qui ont renié la valeur de nos armes pour aller faire leur prétendues recherches "scientifiques" ou magiques, ne sont que des traîtres. Notre mission : exterminer ces traîtres. Le tremblement de terre qui a frappé notre continent n'a en rien affaibli notre puissance et notre grandeur. Notre armada de machines est la plus grande de toutes les terres réunies, notre technologie est imbattable. Moi, Kuro Shikamasu, jure fidélité à la Tsueba Corp. puis je déclare que si jamais je viendrais à la trahir, elle pourra librement me tuer de sa lame."
Kuro Shikamasu, Serment d'admission à la Tsueba Corp.

"Les talents de ma guilde, indépendante au sein de l'Empire, n'ont jamais été bien reconnus. Après que les Delnariens aient utilisé nos pouvoirs magiques et nos connaissances pour créer leurs monstreuses machines, ils nous ont tous simplement laissés sur la carreau comme des vulgaires détritus. De plus, des différents ont très vite éclaté entre la chef de notre guilde et l'Empereur. Selphyr Jalanda ne supportait pas que puisse nous utiliser pour concevoir des objets dont le but n'était que d'apporter terreur et destruction. Elle souhaitait vivre en paix comme dans l'ancien temps, avant la grande Catastrophe, l'âge d'Or de nos ancêtres. Elle nous incita donc à nous rebeller, ce que nous fîmes. Nombre d'entre nous périrent sous les balles. Ceux qui avaient réussi à s'échapper partirent en direction du sud. Un psionique reconnu qui les accompagnaient leur avait prédit qu'ils devaient retrouver la terre de leurs origines, la brillante terre d'Estha, et que le Dieu Jelowë les guideraient par sa voix. Suivant ses instructions, ils arrivèrent devant une grande presqu'île, qu'il désigna comme la terre bénite . Ils s'y installèrent puis provoquèrent un grand tremblement de terre pour détruire la bande de terre qui l'unissaient au rivage. Ils bâtirent également une grande citadelle, surprotégée par une muraille de plusieurs centaines de mètres de haut, entourée de sorts et de pièges. Ainsi, nous, les Mnésmilriens, pouvont exercer notre Art avec quiétude, sans la pression de ces barbares sanguinaires. Ces derniers ne tarderont pas à nous vouloir nous attaquer, mais nous ne sommes plus des pacifiques. Nous comprenons depuis longtemps que se défendre contre Delnar est une nécessité pour survivre."
Liam Ersny, érudit de Lumière d'Estha

***
C'est un journal que l'on a retrouvé peu de temps après le tremblement de terre. La personne qui le tient, un cyborg l'a tenu jour par jour, ce qui nous aidé à en apprendre plus sur leur vie et leurs idées.

21/03/29 700
Aujourd'hui est une journée très mouvementée... J'allais sortir du laboratoire où j'avais travaillé toute le journée (pour la réalisation d'une nouvelle arme) lorsqu'un collège m'arrêta pour me faire une confidence... ou plutôt une proposition. Il me proposa de fuir de l'Empire, de s'évader en quelque sorte, et de nous créer un nouveau monde. Il y avait déjà de nombreuses personnes au courant, et avec moi nous devrions être une cinquantaine. Cette proposition fut très brusque pour moi. Je dois avouer que ce travail et ma situation au sein de l'Empire n'était guère vivable. Je gagnais trois fois rien, j'avais à peine assez pour me nourrir et ce que me promettais mon collègue était beaucoup plus tentant. Surtout que rien ni personne ne me retenait ici.

28/03/29 700
Cela fait une semaine que nous avons organisé ce départ. Kilan (c'est le nom de mon collègue) m'avait annoncé des projets grandioses, et m'avait dit que la technologie avancée serait notre avenir ! Nous avions tous fait les préparatifs, et étions un peu plus de quatre cent à partir. Nous comptions partir vers le sud-ouest du continent là ou personne n'était jamais allé, sur de nouvelles contrées. Nous partîmes donc ce jour là. Moi et Kilian avions prit soin de prendre, ou plutôt je dirais de voler les matériaux, les armes et un ordinateur portable multifonction permettant de voir et expliquant le fonctionnement de création de la robotisation automatique, un système de nouvelle technologie que l'Empire a découvert et que nous avons pris.

09/11/29 745
Voilà maintenant près de 46 ans que nous nous sommes installés ici : Kilan, moi et tous les autres. Nous avons fondé un village, qui est vite devenu une grande ville, et enfin notre capitale. En si peu de temps, le nombre d'habitants à augmenté. Nous ne somme plus quatre cent, mais plus de mille. Nous sommes en guerre avec l'Empire constemment, mais nos pouvoirs et nos membres robotisés nous donnent l'avantage au point de vu technologique, même si pour le nombre l'Empire nous dépasse grandement. Nous avons gagné plusieurs batailles, et avons un territoire bien plus grand qu'au départ.
Le programme de robotisation a été très prometteur. Je suis un Cyborg.
Barz Loraq, Commandant de la seconde unité des Cyborgs

***
Parchemin secret n°1 _Compte rendu de recherche

[...]
24/06/30000
Je vais tester l'alliage 0046414. Un beau mélange d'oxygène, de mandragore et de larmes de phénix. C'est déjà ma vingtième tentative. J'espère que ça marchera !

24/06/30000
16 heures plus tard
Incroyable, ça a marché !!! J'ai réussi !!!! La pierre est là, d'une couleur argent métallisé. C'est la pierre Philosophale !!! Elle transforme quoique ce soit en or, et sa poudre donne une vie éternelle. Je ne vois pas l'heure de la montrer à ceux de ma guilde. Huh, quel est ce...bruit derrière moi ?

Le compte rendu s'achevait sur ces lignes, l'encre noyée dans une tache de sang...

Fin de l'extrait, vous pouvez acheter si vous le souhaitez le roman entier intitulé : "Histoire de notre peuple"

***

"Présentateur : Bonjour, et bienvenue sur la chaîne Pandoris-Vision, toute l'info en direct sur la Krystalvision ! Dépêche express : une bombe vient de toucher le coeur même de Pandoris, provoquant une centaine de morts. La guilde des mages semblerait être impliquée dans cette affaire. Notre empereur a déclaré qu'il prenait cela comme une invitation à une guerre ouverte. Une délégation est actuellement en route vers Mnésmilran, pour demander personellement des explications sur cet acte lâche à la Chef de Guilde"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ynara.forum-actif.net
Lyle Gaël Sarna
~Admin/ Général des forces sictayannes~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 20/05/2008
Age : 23
Localisation : Que de mystères...

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Archives d'Ynara et histoire des Sictarils (complément de l'histoire)   Jeu 26 Juin - 21:11

Parchemins découverts sous l'ancienne Pandoris, texte traduit du sictaril.

Souvenirs anonymes...

La nuit était si noire, si sombre, nous n'y voyions rien, une atmosphère angoissante régnait sur Oli-Cy, notre cité bien aimée... Oh que je les hais, je les haïrais toujours... Mes yeux percèrent la brume noire, poisseuse, et ce que je vis me fera toujours frémir, croyez moi ou pas...
Ils étaient légion, les portes de la ville furent brisées telles des coquilles d'oeuf, des démons, des êtres issus des territoires inférieurs, comment nous, pauvre fées et humaines que nous étions, pouvions résister à ces immondices?! Salnâ! Salnâ! Je sent encore leur souffle lorsque je m'endors... j'entends encore les cris de mon époux, leurs mains sèches griffant mes hanches, les déchirures de ma robe et puis... le noir.
Le soleil se leva... je souffrais, ma tête tournait et je sombrai dans l'inconscience... Etaient-ce donc les dieux qui nous eûsses punis? Dieux ou pas, je garderais éternellement gravée dans ma mémoire cette nuit, cette main froide, la main de mon époux... étendu sur le sol les yeux ouverts, le corps lacéré, mes larmes ne purent me cacher la vue de son sang s'étandant comme une rose naissante dans notre séjour. La porte de notre maison explosa, des femmes en pleurs y pénétrèrent et m'enlacèrent, me racontant ce qui leur était arrivé...
Vingt cinq mille trois cents sept femmes enceintes, moi même je n'y ai pas cru mais... malheureusement ce chiffre était bel et bien réel. Vingt cinq mille trois cents onze enfants nacquirent, il y eut quelque jumeaux... Que pouvions-nous faire? Qu'aurions du nous faire?! Personne ne le savait, et personne ne pourra en témoigner... Notre race est au déclin, plus d'hommes pour nous assister, plus d'hommes pour perpétuer la race, c'est la fin... Tel un fatidique testament, nous bannîmes ces enfants alors qu'ils n'avaient que treize ans, puis nous nous somme reclues dans les montagnes, abandonnant tout espoir, je pus tout de même écrire ces mémoires, mais je le sens, au plus profond de mon être, que la mort m'appelle, je ne peux survivre, nous ne pouvons lutter, telle est la fin des Olyms, seules, perdues, mourantes, nous nous éteignîmes les unes après les autres... Quelle belle nuit... si lumineuse, si claire... une nuit parfaite pour mourir...
Ô cher lecteur, toi qui liras mes dernières paroles, sache que que la montagne d'Ila est désormais notre cimetière, je te demande de ne point y pénétrer pour ne pas assister au terrible spectacle de nos maigres carcasses désséchées, enfouies sous un linceul de mousse et de feuilles...

Au revoir cher monde, au revoir...

Texte anonyme, retrouvé sur les vestiges d'une ancienne citée

dont le nom est désormais Pandoris...

Selna peut être traduit par: Désespoir!

~~~


Dernière édition par Lyle Gaël Sarna le Mar 9 Déc - 22:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zero-sum.forumactif.org/index.htm
Lyle Gaël Sarna
~Admin/ Général des forces sictayannes~
avatar

Messages : 393
Date d'inscription : 20/05/2008
Age : 23
Localisation : Que de mystères...

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Archives d'Ynara et histoire des Sictarils (complément de l'histoire)   Jeu 26 Juin - 21:14

Texte d'Hej Maeln, seul personne à avoir approché un sictaril, en cet ouvrage il décrit l'histoire de ce peuple mystérieux...

Ces enfants bannis marchèrent des jours et des jours, des nuits et des nuits, leurs mères les avaient abandonnés, comment survivraient-ils?
Ils rôdèrent plusieurs années à travers des terres inconnues, il grandirent, mû
rirent, et se reproduirent. Mais un tel groupe ne passe pas inaperçu, ayant augmenté de 50% leur nombre, ils décidèrent de s'implanter sur ces terres qu'ils nommèrent Yena Olyss, ce qui signifie don sacré.
Leur première décision fut d'ériger une immense muraille qui les couperait du monde extérieur, et de bâ
tir une cité mère dont le nom sera Olsaur...
Derrière cette muraille, la population connut une expansion incroyable, des savants et des ingénieurs se firent connaître, mais la population ne pouvait continuer à se reproduire entre elle, ce fut pour cette raison qu'ils ouvrirent pour la toute première fois les portes de Dë'Venera, un chant magnifique s'échappa de la voute, et des femmes furent attirés inexorablement vers les terres sictariles, les portes se refermèrent dans un claquement sourd, et personne n'entendit plus parler d'elles. En possession de sang neuf, la natalité augmenta fortement, le métissage se fit de plus en plus prononcé, le sang féerique et démoniaque mélé au sang humain dota les enfants de pouvoirs surnaturels.
La construction d'Elanïm, la cité volante, fut achevé dix ans plus tard, les écoles se créerent, et Ilianïs fut déclaré capitale et siège de l'empire naissant. Les terres d'Absolutyss furent peuplés, l'agriculture se développa et les sictarils triplèrent leur nombres.
L'apparition du Livre donna une religion à ce peuple, ces hommes désormais croyants stoppèrent l'avancée technologique, ils prétendaient qu'un retour en arrière leur garantirait une place au paradis, l'Eyna. Ce fut le commencement d'un déchirure parmi les sictarils. Ce groupe aujourd'hui nommé pro-sectaires se vit opposer une farouche résistance par les Sictayan.
La chaîne des X se créa, et nombres d'enfants périrent sur les tables de laboratoires, le but était d'implanter une sonde dans le cerveau ce qui permettait le contrôle de la personne, certains projets "tournèrent mal" et furent détruits (le moyen n'était autre que la noyade, qui rompait le système), d'autres réuissirent à s'évader, donc le chef des Sictayann dont le nom ne m'a pas était donné, mais je sais que ce 'projet" faisait parti de la chaîne X-128, les hommes caméras.
Je ne peux vous confier plus d'informations car mon hôte ne m'en confia aucune autre ...
Aujourd'hui les sictarils restent cloîtrés derrière leur muraille.
A ceux qui voudraient voir ce qu'il y a par-delà Dë'Venera, lisez bien ce qui suit, c'est une forteresse, vous verrez la couleur de vos entrailles avant même de vous rendre compte que vous êtes morts, les sictarils restent, et resteront un peuple en autarcie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zero-sum.forumactif.org/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Archives d'Ynara et histoire des Sictarils (complément de l'histoire)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Archives d'Ynara et histoire des Sictarils (complément de l'histoire)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire RP la plus captivante !
» Et un, et deux, et trois ! C'est l'histoire du pirate de l'îleuuuuuuuuuuuh ?
» [Livre] Histoire de la Magie, par Bathilda Tourdesac
» L'histoire du Marchand de Sable (conte pour enfants sages)
» complément alimentaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynara :: Avant de jouer :: Grand Sage :: ¤Contexte-
Sauter vers: