Ynara

Venez découvrir un monde où magie et technologie de pointe se côtoient pour ne former plus qu'un...
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Leika Mendeliev ~ Votre admin psychopathe [Fini =)]

Aller en bas 
AuteurMessage
Leika Mendeliev
~Admin/The parrain/Général de Delnar~
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 21/04/2008
Age : 24
Localisation : A un endroit où je ne peux pas voir ta face idiote xD

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Leika Mendeliev ~ Votre admin psychopathe [Fini =)]   Mer 26 Nov - 19:00

[code 1/2/3 : j'en ai pas besoin, devinez pourquoi ?]

¤Nom, prénom : Mendeliev, Leika. Ce ne sont pas ses vrais patronymes. En réalité, elle n'en a pas.

¤Surnom: La déesse de la Guerre, surnom très pompeux mais qu'elle n'a pas choisi. Le peuple delnarien l'appelle ainsi. Quant à ses ennemis, il la surnomment le bloc de glace, nettement moins glorieux.

¤Age : 16 ans, 20 ans d'apparence.

¤Clan : Empire Delnar

¤Race : Nephen

¤Grade:Légende x] Préparez-vous à souffrir...

¤Poste : Général des armées Delnariennes

¤Classe : Paladine (<3 classes de prestige)

¤Apparence physique : Saviez-vous que la perfection existait ? Vous ne le saviez pas ? Alors, vous avez appris un truc aujourd'hui. Car oui, la perfection existe. Elle a même un nom. Leika.
Un mètre soixante-treize de muscles, pas à la bodybuildeuse, non, fuselés et fins dont on ne se douterait même pas de leur existence. Mais quand on les touche, aïe ! Pas une seule once de graisse dans le corps de la jeune femme, pour la simple et bonne raison qu'elle ne peut pas en prendre. Son port droit et altier en impose aux personnes qui croisent son chemin -à leur plus grand malheur-. Elle se déplace d'une manière fluide, si rapide que personne ne la voit arriver. Cela se ressent dans son style de combat, basé sur la vitesse, sur l'agilité et sur la préc... la force. Il est unique, fait de grâce et de brutalité mélangées. La voir combattre est assez impressionant, car elle bouge avec une telle vitesse que les simples mortels ont l'impression qu'elle reste immobile, ou qu'elle se téléporte.

Bref, passons dans le vif du sujet...Pas ce que vous imaginez bande de pervers >< Bon, pour vous satisfaire, la demoiselle est plutôt bien dotée. Cependant, ne vous avisez pas à le vérifier : vous risquerez de le payer cher. En parlant de cela, j'entendais son visage. D'une beauté angélique, elle la fait vraiment ressembler à une divinité. Sur une peau inaltérée se découpent un nez fin et droit, une bouche charnue -dévoilant des dents acérées-, et de grands yeux d'un argent métallique. Ces derniers figent quelconque les entrevoit : il font naturellement ressortir l'air sévère du Général. Une longue chevelure raide d'un roux flamboyant (poil de carotte !) lui tombe jusqu'aux hanches. Elle ne les laisse pratiquement jamais lâchés, car cela la gênerait dans ses déplacements, notamment en cas de vent. Au fil du temps, ils ont tendance à devenir de plus en plus délavés, voire blancs. Mais, ils ne sont pas les seuls à se dégrader. Le corps de Leika tout entier tombe en morceaux.
Pourquoi ? Soyez patients, vous le saurez dans l'histoire. Le seul truc à retenir pour l'instant est qu'elle est loin d'être en parfaite santé.

Leika ne se met guère en valeur. Elle s'affuble de pantalons lourds, de vestes zippées et de bottes de combat, bref, tout l'attirail militaire masculin, complété par une paire de lunettes de soleil. Celle-ci ne sont pas un gadget, elle s'en sert pour masquer son regard lorsqu'elle analyse l'environnement tels que les Nephens peuvent le faire. A part cela, elle ne porte aucun accessoire, totalement inutiles pour elle. Ses armes, elle ne s'en sépare jamais. Sans elles, elle se sentirait nue. Leika porte sa grosse épée derrière son dos, un poignard à la jambe droite et un revolver dans sa main gauche. Précisément, directement intégré à sa paume. Elle n'a qu'à claquer les doigts pour tirer. Cependant, il faut régulièrement qu'elle se recharge en balles et se mettre des balles dans la main, c'est loin d'être pratique.
Ses ongles tranchants et pointus peuvent griffer l'acier. Pour cause : ils sont en adamantium. Alors, sur les chairs humaines, cela fait un effet fou. Dernière chose, le tatouage "NEPHEN 001" est inscrit au creux de ces hanches.

Aujourd'hui, Leika reste ce que les savants delnariens ont pû produire de plus beau. Dommage que ce ne soit que de l'artificiel.


¤Description psychologique :
Comment décrire le caractère de notre jeune Général ? Hum...Pour commencer, on peut dire que la personnalité de Leika présente deux faces distinctes. La première, le masque que l'oblige à garder son rang. Dure, sévère, impartiale : chez ses hommes, Leika ne tolère pas l'erreur. Elle punit sévèrement les déserteurs et plus particulièrement les traîtres. Si on ose l'offenser et remettre en cause sa position, elle se montre impitoyable et use même de violence. Néanmoins, elle reste appréciée dans l'armée. Beaucoup la respectent et la craignent. Enfin, ces derniers restent le pourcentage le plus élevés. Sous ses airs froids, Leika cache quand même quelque peu de compassion et se prend de pitié pour les nouvelles recrues. Elle n'hésite pas à aider une personne, et se montre même plus douce qu'à l'ordinaire, si elle le mérite. La Nephen applique convenablement le principe "Sévère, mais juste". Son intelligence de génie et son talent pour la stratégie sont réputés. Elle est à l'origine de nombreuses victoires pour l'Empire, et de l'arrestation de dangereux pirates. Seulement, elle n'a toujours pas réussi à attraper l'un des plus importants, Meekh Jylenth, et cela l'irrite : Leika hait l'échec. Chaque coup dur l'est également pour elle. Sa fierté supporte mal d'être blessée
Protective, elle considère son armée comme sa famille.
La deuxième, celle qu'elle cache dessous. Marquée à jamais, elle reste particulièrement fragile. Le contact avec les autres, et notamment avec les hommes la gêne. Pire, ça la dégoûte et ça l'effraie nan j'vous rassure, elle s'est pas fait violer par un papi-pervers-sadomaso... Leika veille à imposer une certaine distance. Elle ne fait confiance à personne, même à ses subordonnées. Elle ne le pourra plus. De son passé vient sa haine envers l'Empereur (paradoxalement celui qu'elle sert), les Cyborgs et les Mages. Quand elle en croise un, son sens de la justice fait place à une effroyable aggressivité. Cruelle, les faire souffrir ne lui pose aucun problème. Mais elle tâche de se retenir, consciente que cela pourrait entacher son image. En parlant d'agressivité, Leika se joue des règles et des convenance. L'autorité, elle la défie et l'assume. Esprit libre et passionné, elle essaye de ne pas faire preuve d'hypocrisie, sauf quand il s'agit de se moquer de quelqu'un.
Ce caractère fait d'elle l'une des personnalités préférées des Delnariens, qui apprécient ses perfomences, l'aura de mystère et de tristesse qui l'entoure et son décoll...son physique. Les coups de poings antis pervers, c'est la spécialité de la jeune femme qui est connu pour envoyer des individus de sexe masculin à l'hôpital le plus proche. Sa popularité a même dépassé celle de Kuro dans le dernier sondage de Pandoris-Vision, ce qui ne plaît pas du tout au concerné, n'améliorant en rien leurs relations pour le moins confictuelles. Pourtant, Leika n'a rien demandé et préférerait que ces idiots de Delnariens la laissent tranquille.
Leika a su rester naturelle, malgré les fantômes intérieurs qui la dévorent continuellement, la faisant à chaque pas trébucher vers un précipice infini...
(o.o admirez mon talent poétique x) )

¤Histoire : (ton histoire n'est rien face à la mienne, Lyle ! Muhahaha !)
Le visage serein de la fillette avait la couleur de la cendre, s'éparpillant tout autour d'un foyer éteint. Des boucles d'un roux de feu recouvraient ses yeux clos. Perdu dans sa contemplation, un homme soupira.
Une larme, puis deux s'écrasèrent sur le petit corps inerte, et la main de Kaspar caressa son ventre, se trempant dans le sang écarlate qui le maculait. Pauvre enfant, songea-t-il, arrachée si jeune...C'était injuste. Leika...Sa propre fille. Il n'avait fait qu'exécuter les ordres.
Kaspar serra les poings. Il était temps de se remettre au travail. La mort de Leika ne devait pas avoir servi à rien. Elle revivrait. Comme il l'avait promis à Heindal Shikamasu, il mettrait tout en oeuvre pour que cela soit possible.

Les sacrifices les plus hideux engendrent les plus pâles victoires...


~Chapitre I : Résurrection
Chaque enfant se doit d'avoir père et mère, ainsi qu'un foyer heureux ou s'épanouir pleinement. De tout cela, Leika n'en avait eu. Son unique foyer avait été ce laboratoire anonyme de la banlieue de Pandoris, où elle était née et passé ses premiers mois. Le souvenir de ses premiers instants était encore présent dans sa tête. Elle s'était réveillée sur un siège, entravée par des sangles, entourée par une foule de savants et de mages qui se félicitaient mutuellement. Et elle, nouveau-né dans un corps de jeune femme, se sentait perdue, terriblement perdue au milieu de ces visages inconnus. On la libéra et on l'emmena, encadrée par deux soldats, passer une série de test qu'elle réussit avec brio. Il s'avéra qu'elle savait lire, écrire, marcher et s'exprimer avec un vocabulaire limité, aussi étendu que celui d'un enfant de quatre ans. Un savant interrogée, et la première phrase qui lui venut à l'esprit fut :
-Moa vivr pr servire le royaum é fer coulé le sen ! (l'orthographe douteuse sert à mettre en valeur l'expression kikoolol de Leika).

Or, elle ignorait ce qu'elle disait. Elle vivait que pour une chose : respecter ces hommes et les servir. Les résultats de son test jugés satisfaisants, on l'emmena dans un centre de formation de l'armée Delnarienne, réservé initialement aux Anketnu. Ceux-ci, ainsi que ses professeurs, la méprisèrent instantanément, lui faisant subir les pires bizutages. Leika ne comprenait pas la raison de cette haine. Elle trouva cela étrange, mais normal. Si tout le monde se comportait ainsi, alors, cela en devait être ainsi. Elle ignorait en réalité qu'elle était le fruit d'une génération destinée à les éradiquer. Elle était la première Nephen.
C'est dans la solitude que Leika apprit à manier l'épée, sa seule amie. Elle aimait sentir le métal de la lame trancher le vent, s'enfoncer dans les chairs et faire couler le sang... Ce goût morbide était omnisprésent chez elle. Les blessures la fascinaient. Au bout d'un an, sa formation achevée, il fut temps de passer aux choses sérieuses. On l'envoya dans l'armée delnarienne, dans la seconde division d'infanterie, celle où étaient envoyés les Anketnu, les femmes, les faibles prêts à crever en première ligne? en lui intimant de ne réveler sa véritable identité à personne, de se faire passer pour une humaine. Là-bas, sa situation ne s'arrangea pas. Bien au contraire. Ne supportant pas la présence d'une femme par eux (les femmes dans l'armée ne couraient pas les rues), jolie de surcroît, qui se battait mieux d'eux et qui ne pouvait s'empêcher de leur casser une ou deux dents quand il s'approchaient de trop près, ses camarades l'ignoraient superbement. Chacun pour soi, et si on te pique ta ration de nourriture, c'est ta faute, t'avais qu'à mieux la défendre. Son capitaine, sadique et cruel, n'hésitait pas à la charger de toutes les corvées de ménages, corvées dont Leika s'acquittait avec fierté. Soumise, elle adorait rendre service aux autres et souriait bêtement quand on l'insultait. Beaucoup la considéraient comme dérangée.
Cette existence aurait pû durer longtemps, jusqu'à sa mort prematurée, mais sa vie prit un nouveau tournant...


~Chapitre 2 : Une fatale fascination...
Ce mois-là, Leika quitta enfin sa caserne de Pandoris, pour une mission de routine. Avec trente-neuf autres équipiers, elle devait partir chasser les redoutables ours géants dans les montagnes sauvages du nord-ouest du pays. Alors que la plupart des ours avaient été tués, un mage se téléporta près d'eux. Il était haletant, et une plaie béante déchirait son abdomen.
_Ankasi...ils...ils l'ont...ces monstres...!

Alors que le mage s'effondra, leur capitaine appela la navette qui les avait débarqués dans ces contrées dangereuses (vous pensez quoi, ils allaient pas y aller à pied !). Leur nouvelle destination : Ankasi.
A leur arrivée, il était déjà trop tard. La ville était en flammes, la plupart des ses bâtiments sauvagement détruits. Dans l'air flottait une effroyable odeur de corps calcinés. Les soldats se dispersèrent pour essayer de trouver des survivants, et Leika les imita. Elle erra longuement dans les rues désertes, traversant des brasiers sans aucun problème, leur chaleur n'atteignant même pas son épiderme renfocé. C'est là qu'elle tomba sur un spectacle hideux. Une famille entière gisait morte, par terre, les traits déformés par une expression de terreur intense. Le père avait vainement allongé ses bras pour protégé les deux enfants. Leika se figea. Ce fut comme si son coeur s'était arrêté. L'odeur du sang et le mort, agressa ses narines. Ses yeux s'écarquillèrent. Ce fut comme si toutes les horreurs qu'elle avait vu jusque là resurgissaient en elle, l'étouffant, la noyant. Des humains n'avaient pas pû faire cela, le monde était si beau, si parfait ! Comment un tel crime avait pû être commis ? Toutes les convictions que Leika s'étaient forgées jusque là brûlaient en même temps qu'Ankasi. En hurlant, elle se mit à courir, pétrifiée par la tristesse et par la peur. Elle ne savait pas où aller. Elle voulait juste échapper à ses cadavres, à ces horreurs qui lui démontraient qu'elle s'était trompée depuis le début. Ses pas finirent la porter vers une imposante muraille. Innocement, elle alla vers elle, sans se rendre compte du danger qu'elle encourait. Les canons ADN se pointèrent sur sa frêle silhouette. Ils allaient la tuer, lorsque que quelqu'un l'enlaça et la tira en arrière. Il l'agissait d'un homme d'environ une trentaine d'années, l'air encore jeune, vêtu d'un uniforme de soldat. Une personne qui les aurait vu à ce moment aurait remarqué leur incroyable ressemblance. Le regard d'argent doux de l'homme la scruta avec désapprobation.
_Es-tu inconsciente ? As-tu la moindre idée de ce qui serait arrivé si tu avais franchi cette ligne ?

Incapable de répondre, Leika se jeta à son cou, ignorant la surprise de l'inconnu. Elle sanglota un long moment, sans que ses larmes ne coulent. Un Nephen était incapable de pleurer.
_Ces gens... Ils sont tous morts... Je... Pourquoi n'avons...

L'homme soupira avec résignation.
_C'est la vie. Je m'en veux également d'être arrivé trop tard, néanmoins ce sont des choses qui arrivent. Pense que ces personnes sont désormais heureuses, où qu'elles soivent.
_Général Mendeliev ! Général Mendeliev ! Ah vous êtes là ! Le roi vous cherchait. Mais qu'est-ce que...

Deux soldats étaient accourus, essouflés, et dévisageaient avec surprise leur supérieur, tout comme Leika. Celui-ci se détacha d'elle et alla calmement à leur rencontre.
_Ce n'est rien. Il s'agit d'une jeune recrue qui a été choquée par ce massacre. Je suis le Général Kaspar Mendeliev, ajouta-il à l'adresse de la Nephen, et vous...?

Leika déglutit. Elle n'avait pas encore de prénom. Elle improvisa donc.
_Leika, mon général.

Elle crut voir le visage du général se décomposer sus l'effet de la stupeur, mais il retrouva vit son air détaché.
_Et bien, Leika, au plaisir de te revoir.

Alors qu'il s'éloignait, Leika resta un moment sur place, ne pouvant se détacher de la silhouette fine de Kaspar. Non, elle ne se priverait pas du plaisir de le revoir encore un fois.


Dernière édition par Leika Mendeliev le Sam 29 Nov - 0:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akenia.superforum.fr
Leika Mendeliev
~Admin/The parrain/Général de Delnar~
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 21/04/2008
Age : 24
Localisation : A un endroit où je ne peux pas voir ta face idiote xD

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Leika Mendeliev ~ Votre admin psychopathe [Fini =)]   Ven 28 Nov - 23:06

Effectivement, il ne manquèrent pas de se re-rencontrer à diverses reprises, toutes les plus cocasses les unes que les autres. Au fil du temps, et malgré une différence de statut énorme, une véritable complicité se forma entre les deux soldats. S'apercevant qu'elle ignorait presque tout des connaissances du monde où ils vivaient, le Général lui proposa de lui les enseigner pendant son temps libre. Leika apprit qu'en plus d'être un guerrier redoutable, il avait une grande connaissance scientifique, littéraire et magique. Ses parents étaient tous les deux mages, et ils lui avaient transmis leur culture. Leika accepta la proposition avec joie. Elle aimait beaucoup le Général, cependant c'était plus de l'admiration qu'un véritable amour. Il était devenu un modèle pour elle. Grâce à son enseignement, elle devint plus cultivée, et sa redoutable intelligence fut mise en avant. Depuis Ankasi, le caractère de Leika s'en était trouvé radicalement modifié, devenant la turbulente personne que l'on connait aujourd'hui, peut être en dix fois plus...turbulente. Elle envoyait bouler tous ceux qui la méprisaient, et du coup, elle se faisait enfin respecter. Elle n'avait pas d'amis, tant son esprit était obnibulé par le Général. Cependant, son capitaine était toujours aussi tyrannique. Un jour de crise profonde, la Nephen déserta temporairement l'armée pour aller visiter Pandoris qu'elle n'avait encore jamais vu. La magnificience de la cité l'impressiona. Tandis qu'elle se baladait dans l'artère principale, elle remarqua un grand attroupement. Elle interrogea un badaud qui lui répondit que c'était le couronnement du nouveau roi. Leika était alors âgée de quatre ans. Soudain, sans qu'elle ne puisse la contrôler, sa vision analytique de Nephen s'activa. Et elle vut quelque chose d'affreux : un homme se tenait dans l'ombre, et tenait un détonateur dans la main, prêt à faire exploser notre jeune couronné. Ne réfléchissant pas, Leika se jeta sur lui avant qu'il ne puisse appuyer sur le bouton. L'assassin eut la gorge tranchée par son oncle en adamantium. L'instant d'après, un millier de Krystalméras, et dix pistolets furent braquées sur la malheureuse jeune fille. Les gens hurlaient, c'étaient l'hystérie. Un raclement de gorge fit revenir le silence. Un très beau jeune homme s'avança, faisant reculer la foule sur son passage. Leika ne put s'empêcher de le mater avec insistance. Ses yeux croisèrent les siens et son coeur fit un bond dans sa poitrine (aaah, je sais ce que vous pensez, vous pensez que l'histoire de Leika commence à devenir digne de la collection Harlequin, non ? Gomenééé =p).
Les gardes s'écartèrent en une réverénce, et le noble, sans adresser un seul regard à Leika, se dirigea vers le cadavre de celui qui avait failli le tuer. Il portait le même uniforme que les gardes. Dans sa barbe, le roi marmonna :
_Un traître... Je vois.

Puis, il se tourna vers la jeune fille tétanisée.
_Que dirais-tu de le remplacer ?


~Chapitre 3 : Rien qu'un Nawrim...
Malgré l'ébahissement et les protestations de sa garde personelle, Kuro Shikamasu réussit à engager Leika comme garde du corps. Elle trouva bizarre ce roi qui choissisait ses soldats comme un gamin dans un magasin de jouets mais ne pouvait pas s'empêcher d'admirer sa prestance, son charisme, sa beauté... Elle avait totalement oublié le Général. A propos d'armée, le roi avait légèrement cillé quand elle lui annonça qu'elle s'était enfuie, mais deux coups de fils plus tard, l'affaire fut réglée. Leika entra définitivement au service de la Maison Shikamasu. La vie à la cour l'intimidait, elle ne pouvait se faire à toute ces richesses et au luxe omniprésent. Quand elle ne suivait pas son employeur, elle s'entraînait au combat avec toutes les personnes lui tombant sous la main. Elle acquit très vite une réputation d'escrimeuse redoutable, et tous les guerriers du palais voulurent se mesurer à cette femme aussi belle que puissante. Son exploit avait fait le tour d'Ynara, et Leika était gênée par cette nouvelle notoriété, mais contente d'être enfin appréciée à sa juste valeur. Les femmes de la cour la jalousaient secrètement, et en apprenant qu'elle était encore célibataire, elle croula sous les demandes de rendez-vous et les tentatives de drague hasardeuses des hommes du palais. Cela énervait Leika plus qu'autre chose. Elle était frustrée. Frustrée qu'eux et pas celui qu'elle désirait soient sensibles à son charme. Bien que très aimable, Kuro se fichait éperdument d'elle. Leika le vit plusieurs fois en compagnie de Selphyr Jalanda, la stupide mage responsable de la section scientifique et sa vision ne fut qu'attiser sa jalousie. Elle la méprisait à un point de ne pouvoir supporter sa vue. Néanmoins, l'amour demesuré qu'elle portait à Kuro ainsi que la joie d'être en sa compagnie suffisaient à la rendre heureuse. Oui, Leika était enfin heureuse.

Un an après, les choses n'avaient pas évolué. Leika se baladait dans le palais, l'air ennuyé. Ce jour-là, Kuro était occupé et elle n'avait rien à faire. L'intendant des archives informatiques l'intercepta, puis lui confia un paquet à remettre à l'empereur. La jeune femme se rendit jusqu'à son bureau, le coeur empli de joie. Finalement, elle allait le revoir aujourd'hui ! Elle s'arrêta à la porte, hésitante. Fallait-il taper ou annoncer sa présence ? Elle ne voulait par risquer de mettre Kuro en colère, surtout que quand il s'occupait des affaires d'état, il était très irritable. Elle alla s'avancer quand ces mots la glacèrent :
_Dites, moi, qu'en sont des résultats avec le projet NEPHEN ?
Très bien. Même soumis à la violence, son comportement n'a pas été modifié dites-vous ? Cela me rassure, après l'échec flagrant qu'à essuyé mon père. Cette méthode de transfert d'âmes humaines sur un corps artificiel, avec l'aide d'un démoniste...C'était si absurde ! Au résultat, nous n'avons eu un spécimen raté, inutile et stupide, qui ne fait que nous encombrer à présent avec sa fâcheuse manie à se prendre pour un humain. Oui, je le garde sous mon contrôle. Son élimination ne va pas tarder. Figurez-vous qu'il a même eu la lubie de s'affubler d'un nom humain. Leika. Le seul souci, c'est que Mendeliev ne risque pas d'être content. Ni Selphyr non plus... Tant pis. Oui, j'ai déjà engagé des enfants de l'Ombre. Cela ne va pas être difficile de l'éliminer, vu son affligeante banalité...

Paralysée, Leika ne pouvait pas admettre que ce soit Kuro qui parlait. L'amour de sa vie...Non, c'était impossible. Comme d'habitude, lors d'une situation incontrôlée, elle choisit la fuite. Partant du palais, elle alla instinctevement la caserne de l'armée. Inconsciamment, son esprit se tournait vers le Général.
Mendeliev ne risque pas d'être content...
Elle le retrouva à son endroit habituel, sur le toit de la caserne, plongé dans un intense réflexion. Quand celui-ci la vut, son visage se fendit d'un sourire ironique. Il n'avait pas changé :
_La vie de garde du corps ne t'a pas réussi, à ce que je vois.

Ils discutèrent un long moment, où Leika livra entièrement ses craintes et sa déception. Sa conclusion achevée, le Général, qui l'avait écouté patiamment, ajouta :
_J'aimerais bien voir comment tu as progressé en combat.

~Chapitre 4 : Le début de la chute
Un combat d'anthologie s'ensuivit, où le Général faillit être désarmé. Son éternel sourire aux lèvres, il lui proposa de devenir son apprentie. De nombreuses années passèrent, où elle le suivait dans ses déplacements et apprenait le métier d'épéiste. Le plaisir qu'elle prenait à combattre lui firent oublier sa déception. A l'âge de dix ans, elle devenu officier d'une grande division de l'armée. Elle s'arrangeait pour ne pas croiser l'empereur et en même temps, dirigeait et commandait des hommes avec réussite, pour la plupart hypnotisés par son charisme envoûtant qu'ils seraient prêts à mourir pour elle. Leika avait acquis la maturité d'une adolescente de seize ans. Sa fascination pour le Général s'était renforcée, mais elle s'était rendit compte qu'elle le considérait comme le père qu'elle n'avait jamais eu.
Elle observa avec amusement le départ des mages et des scientifiques Cyborg. Pour elle, l'empereur n'avait obtenu ce qu'il méritait et elle spérait que cela lui donnerait une raison pour s'assagir. Il n'en fut rien.
Un jour, elle rentra d'une campagne particulèrement prometteuse, à la poursuite d'un équipage pirate qui avait volé les entrepôts de Sakana. Elle avait réussi à capturer l'équipage entier, et le butin également. Très satisfaite, elle rentra à la caserne couverte de gloire et d'orgueil. Elle déchanta très vite en avisant l'air sombre et désorientés des soldats. Quand ils l'aperçurent, ils se mirent à marmonner entre eux. Excédée, Leika s'approcha et en saisit un par le cou.
_Qu'est-ce qui se passe ? Parle !
_Le Général...Les hommes de l'empereur sont venus et ils...argh vous me faites mal !
_Le Général n'est qu'un sale traître, intervint un autre, plus direct.

Leika le gifla puis partit avec violence, abandonnant ses hommes derrière elle. Elle retrouva le général plus loin, les E416 des membres de la police secrète braqués sur ses temps, l'empereur le dominant d'un air impassible. A sa vue, il ordonna d'un geste bref aux miliciens de l'arrêter. Leika se laissa passer les menottes aux mains sans résistance, trop abasourdie pour réagir.
_BORDEL ! C'est quoi cette embrouille ! Pourquoi... Qu'avez-vous fait !
_Cet homme, annonça Kuro avec satisfaction, a trahi l'empire en aidant les Esthiens à s'enfuir. De plus, il collabore toujours avec eux pour nous menez à notre perte !
_Impossible ! Il n'aurait...il n'aurait jamais fait une chose pareille ! Vous mentez ! C'est un complot !

La colère avait pris possession de Leika, de ses gestes, de son âme. Elle se débarassa aisément des miliciens, puis, malgré le fait qu'elle portait des menottes, défia l'empereur du regard.
_Vous ne faites qu'aggraver votre cas, Leika.

Sans qu'elle le voye, un milicien s'approcha discrètement d'elle et lui enfonça une seringue dans son dos. En gémissant, Leika sombra dans l'inconscience.

_________________


Invité tu cherches l'embrouille x]
¤Leika's theme¤
http://www.deezer.com/track/539347


Dernière édition par Leika Mendeliev le Mer 10 Déc - 12:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akenia.superforum.fr
Leika Mendeliev
~Admin/The parrain/Général de Delnar~
avatar

Messages : 467
Date d'inscription : 21/04/2008
Age : 24
Localisation : A un endroit où je ne peux pas voir ta face idiote xD

Feuille de personnage
Grade: Légende
PR:
0/100  (0/100)
Raiten:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Leika Mendeliev ~ Votre admin psychopathe [Fini =)]   Sam 29 Nov - 0:08

Leika soutint le regard tranchant des juges. La sentence tomba :
_Nous avons délibéré et rendu notre jugement. Vous, Général Kaspar Eyssen Mendeliev, rendu coupable de crime de haute trahison, êtes condamné à mort. La sentence s'appliquera tout de suite. Quant à vous, Premier officier de la flotte aérienne Delnarienne, ex-apprentie de l'accusé, Dame Leika, Nephen #001, êtes incriminé de crime de lèse-majesté, doublé de coup et blessures sur représentants de la loi. Normalement, votre peine serait de vingt ans de prison. Cependant, en raison de grands services rendus à l'empire dans le passé, il existe un alternative. dans le but de nous prouver votre fidélité, vous devez exécuter le traître ici présent. Dans le cas contraire, nous serons obligés de vous considérer comme telle.

Leika laissa échapper une exclamation désespérée. Elle ne pouvait pas faire cela. Tuer le Général...Ses yeux d'argent croisèrent les siens, étonnament froids. La jeune femme se sentit parcourue de tremblements. Elle préférait mourir, mourir plutôt que de le tuer ! Devant elle, l'assemblée la toisait avec un certain cynisme. Une vague de haine envahit la Nephen. Elle voulait tous les tuer, étrangler leurs sales têtes d'hypocrites et de les noyer dans leur propre salive...
_Fais-le.

La façon dont le Général la regardait était pareille à sa propre haine. Leika tressailit.
_Je ne peux pas !
_Fais-le. Tu n'as pas compris, petite idiote. Ils te prefèrent à moi alors fais-le. De toute façon, cela m'est égal. Tu as certes du talent mais je t'ai toujours considéré comme une imbécile. Une Nephen qui se prend pour une humaine, c'est pitoyable ! J'ai d'autant plus honte que c'est moi qui t'ai créé. Alors mets fin à ma honte, 01 !

Ce que ressentait Leika à ce moment était indescriptible. Elle fixa un instant le général avec souffrance, puis elle saisit le revolver que Kuro lui tendit. Ses traits et ses yeux se fermèrent. D'un geste sûr, Leika appuya sur la gâchette.
Le monde s'écroula en même temps que son "père". Remplie d'un froid mortel, Leika se mit à tousser. Lentement, puis fortement, si fortement qu'elle se crachait du sang. Sa vue se brouillait. Comme le ciel était généreux. Il la laissait rejoindre le général. On crait son nom, mais Leika n'en tint pas compte. Elle voulait seulement s'abandonner à cette douleur salvatrice...

Quand Leika reprit conscience, elle était allongée. Sur un lit de laboratoire. Quel paradoxe ! Elle se retrouvait là où sa vie avait commencé alors qu'elle venait tout juste de s'arrêter. Les yeux vides, elle ne remarqua qu'une silhouette encapuchonnée était avec elle dans la salle. Celle-ci lui glissa une lettre entre les mains. Sombrement, Leika commença à la lire.

Spoiler:
 


Les lèvres de Leika se plissèrent. Elle allait devenir Général. Et Kuro, et ces mages qui ont perverti l'esprit de son père, et ces pirates, et ces cyborg, et tous ces traîtres, ils le payeraient très cher !

~ Epilogue : 7 ans après...
Patientant dans la salle d'attente des laboratoires impériaux, Leika replia la lettre, et la rangea dans la poche de son treillis noir. Depuis, elle en avait fait du chemin ! Grâce à une inépuisable volonté, elle avait atteint le rang de Général, dont elle avait repris le nom. Puis, elle avait dirigé ses premières campagnes. Au cours de l'une d'elles, elle avait rencontré celle qui était désormais sa seconde, Allia Ikire di Ora. Une brave fille en somme, pas très causante mais une brave fille. Elle avait tellement insisté pour l'accompagner ici que Leika avait dû ruser pour la semer.
Curieusement, Kuro avait finit par accepter son accession au plus haut poste de l'armée. Etait-ce parce qu'il n'avait pas le choix ? Ou tout simplement qu'il s'en amusait ? Il ne l'avait pas intégrée à la Tsueba Corp., mais elle s'en fichait. Elle ne voulait pas être mêlée à ses petites affaires.
Le battant du bureau du gérant de la section scientifique s'ouvrit. Leika se leva et y pénétra. Il l'attendait, les bras croisés, un air gêné sur le visage. Il attaqua avant qu'elle ne puisse lui poser des questions.
_ Je suis désolé. Hélas, il ne vous reste plus que deux mois à vivre. Avant que votre coeur articiel ne s'arrête. C'est dû à notre incompétence, cela ne se reproduira plus.

Elle plaqua le savant contre le mur, ses doigts étranglant sa gorge fine.
_Qu'est-ce que ça signifie ? Je dois me rendre à Mnésilmiran dans deux jours.
_Votre corps va se figer, votre sang va s'assécher, votre coeur se stopper. Leika, vous êtes condamnée à mourir.
_________________________________________________________

¤Armes :
*Epée d'Ellesmanil : Cette épée est longue d'au moins un mètre cinquante. Néanmoins, elle est légère et extrêmement maniable. Ensorcelée, elle a la propriété de pouvoir se rendre invisible. Elle a appartenu au Général Mendeliev premier du nom et a été inventée par lui.

*Poignard

*Revolver

¤Familier : Qui voudrait s'encombrer d'un animal... ?

¤Véhicule : Un Raiten noir et rouge, dont elle se sert pour ses déplacements et qu'elle a appelé Stravalria.

_________________


Invité tu cherches l'embrouille x]
¤Leika's theme¤
http://www.deezer.com/track/539347
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://akenia.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Leika Mendeliev ~ Votre admin psychopathe [Fini =)]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Leika Mendeliev ~ Votre admin psychopathe [Fini =)]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sacha Zapolsky, pour votre déplaisir *Fini*
» [Admin] Améliorations ForumActif
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Quel est votre caractéristique préférée ?
» Le patronus de votre personnage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ynara :: Avant de jouer :: Le Registre :: ¤Présentations validées-
Sauter vers: